Votre panier est vide  Votre compte

Blog

La place et le rôle essentiel des micro-organismes en récifal

  • Par lbno
  • Le 23/11/2018

La place et le rôle essentiel des micro-organismes en récifal

Image microbes

 

   Les micro-organismes ont un rôle aussi important dans un milieu fermé qu'est l'aquarium récifal que dans les milieux aquatiques naturels ouverts ( zones pélagiques des océans, récifs, lagons, étangs, rivières, lacs, etc. ). Ces organismes indispensables à la dynamique bio-géo-chimique et trophique d'un récifal sont pour la plupart inconnus, du moins visuellement, des aquariophilies. En général les aquariophiles connaissent au moins utilitairement les plus petits ( les bactéries essentiellement ) et les plus gros ( les "podes" ; déjà de la macrofaune en vérité ) ; en revanche, ils ignorent l'existence et l'importance des micro-organismes de taille intermédiaire, autrement dit la microfaune.

Ne plus confondre macrofaune et microfaune

   Malgré les efforts pédagogiques que nous faisons sur ce blog, on entend encore aujourd'hui des récifalistes "expérimentés" ( populaires tout au moins ) appréhender indifféremment dans leurs discours didactique la macrofaune et la microfaune. Pire, ces récifalistes "grands spécialistes" de tout à la fois ( matériel, produits, technique, biologie des coraux, ichtylogie, micro-biologie et j'en passe ! ) font totalement l'impasse sur la place et le rôle de la microfaune proprement dite entre les bactéries et la macrofaune sur la chaîne de traitement de la matière organique. Il est vraiment temps que l'aquariophilie marine populaire écoute et entende ce que l'aquariologie scientifique lui enseigne. Je pense que certains conseillers en mal de reconnaissance existentielle devraient s'abstenir de s'octroyer des compétences qu'ils n'ont pas et surtout de cesser de raconter n'importe quoi aux récifalistes débutants. 

Rien ne peut remplacer la microfaune dans un récifal

   On pourra mettre autant de bactéries et de macrofaune ( gammares, isopodes, copépodes, etc. ) que l'on voudra dans un récifal, il n'en subsitera toujours pas moins un énorme défaut écologique dans l'écosystème du bac ! C'est ce défaut ( absence et non considération du facteur microfaune dans l'écosystème ) qui a conduit au développement de matériel d'épuration toujours plus puissant et à la multiplication des intrants nutritionnels et chimico-actifs ; le matériel ayant pour objectif d'extraire du bac ce que la microfaune, si elle était présente, devrait traiter naturellement et les produits visant à compenser le manque de certains éléments minéraux utiles qu'une chaine complète de traitement des déchets ( donc avec de la microfaune ! ) aurait dû normalement produire.

Conclusion

   La génération spontanée n'existe pas et le seul moyen d'avoir une population de micro-organismes digne d'un véritable aquarium récifal écologiquement équilibré est de l'y introduire. À quoi cela servirait qu'Aquamicrofaune se "décarcasse" ( lol, en réfrence à une ancienne pub ) à produire de la microfaune si elle n'avait pas un rôle spécifique indispensable en récifal ! Un peu de sérieux en aquariophilie marine s'il vous plait ! Vous voulez faire un récifal qui ne soit pas une source à problèmes permanent, comme c'est le cas des récifaux usine à gaz,  alors faites-le correctement et donc ensemencez-le avec ce qui convient :

101 0507   101 0492   101 0516