Votre panier est vide  Votre compte

Les algues au démarrage d'un aquarium récifal

  • Par lbno
  • Le 15/03/2019

Les algues au démarrage d'un aquarium récifal

   

   Avec les micro-organismes animaux et microbiens ( microfaune et bactéries ) les algues monocellulaires, les micro-algues, sont de précieux agents pour la bonne mise en place de l'écosystème d'un aquarium d'eau de mer récifal. Pourtant, certains récifalistes expérimentés, ignorant le rôle écologique des micro-algues lors dela phase de démarrage et de maturation de leur bac, en on fait des ennemies à combattre. On ne parlera même pas de ceux qui préconisent l'usage d'algicide "aquariophile" dès l'apparation de la moindre tâche brune ou verte sur le substrat... L'aquarium est à peine né que déjà on commence à le traiter artificiellement ! Il est en ravanche un type de traitement abiotique préventif dont nous devons parler car il revient souvent à travers le questionnement des débutants sur les réseaux sociaux :

Faut-il éclairer l'aquarium récifal dès son démarrage ? Si oui combien de temps par jour ?

   Si vous me posez la question à moi écologue spécialiste des écosystèmes aquatiques captifs la réponse sera éco-logiquement : Oui, il faut éclairer dès le premier jour votre aquarium récifal et l'éclairer comme il le sera quand il aura atteint sa pleine maturité ; et ce tant au niveau de l'intensité que de la durée ! Lorsque je réponds à cette question à un débutant qui m'interroge via le service gratuit de conseil aquariophile Aquamicorfaune il arrive assez souvent qu'il me rétorque qu'untel lui a dit qu'il fallait ne pas beaucoup éclairer au démarrage du bac pour éviter que ne se développent des algues. Pire, il y en a même à qui on conseille de faire un black out ( noir total prolongé ) pour éliminer les micro-algues dès leur apparition. Imaginez un paysagiste qui me demanderait s'il doit éteindre le soleil quelques jour après avoir mise en eau un étang artificiel ! Cela vous apparaît ridicule n'est-ce pas ? Un enfant de 4 ans fera simplement remarquer que l'on ne peut  éteindre le soleil mais nous, aquariophiles adultes responsables, nous devons être capables de voir que le ridicule de ce questionnement est aussi et surtout de nature écologique.

Le rôle des micro-algues au démarrage d'un récifal

   Le but de la phase de démarrage d'un aquarium est de constituer un écosystème équilibré tant sur le plan physico-chimique ( paramètres ) que biologique ( réseau trophique et auto-épuration ). Or, les micro-algues participent activement de la dynamique conduisant à la stabilité, l'équilibre et la viabilité de l'écosystème qui accueillera bientôt des des coraux et des poissons. Les micro-algues, se substituant au phytoplancton absent de l'eau de mer "neuve" préparée synthétiquement, vont nourrir les premiers micro-organismes invertébrés ( microfaune et macrofaune ) et surtout absorber les minéraux ( par phosphates, silicates, etc ) que les substrats ( pierres, sable ) introduits dans le bac vont diffuser. Chaque espèce ou plutôt genre de micro-algue a sa raison biochimique d'apparaître à un moment donné pendant la phase de démarrage et de maturation d'un aquarium d'eau de mer récifal.

La phase algale au démarrage d'un récifal 

   Presque toujours les premières algues monocellulaires à coloniser le sable et les pierres sont les algues brunes ( Diatomées ), puis leur succèdent l des algues vertes filamenteuses ou duveteuses de divers espèces ( Bryopsis, Enteromorpha, Penicillus... ) et parfois des algues rouges (Gracilaria, Halimenia,...). On peut même ajouter, même si ce ne sont pas des algues au sens strict, les algues dites bleus ( Cyanobactéries ). Toutes ces algues dont la présence est non seulement normale mais souhaitée au démarrage d'un aquarium récifal font cohabiter et/ou se succéder pendant environ 3 mois, voir 6 mois dans certains bacs que l'on ne laissent pas "mûrir" tranquillement en ajoutant toujours quelque chose ou en modifiant sans cesse le décor. Mise à part peut-être au cours du deuxième mois de la vie d'un récifal ces différentes espèces d'algues vont se développer vigoureusement mais sans jamais devenir envahissantes. Logiquement elles sont limitées dans leur développement par la quantité de minéraux tendant logiquement à s'épuiser puisque l'ajout de matière organique ( nourriture, déchets produit par de "gros" animaux ) est très faible pendant la phase de maturation d'un aquarium récifal.

Problème d'algues après la phase algale de démarrage du récifal

   Quand une de ces algues ou plusieurs ou des cyanobactéries envahissent le bac au-delà de la durée moyenne de la phase dite de démarrage on peut en déduire que quelque chose ne s'est pas mise en place correctement dans l'écosystème. Soit le bac a été peuplé en gros pollueurs trop tôt soit les minéraux originaires des substrats ( sable et pierres ) n'ont pas été consommés par les micro-algues au fur et à mesure de leur sédimentation. On comprend mieux alors pourquoi l'idée de ne pas éclairer ou peu au démarrage pour éviter les algues est uneerreur de maintenance aquariophile. Au mieux il y aura seulement une poussée d'algues un peu forte lorsque les conditions d'éclairage seront favorables aux algues et cette poussée algale sera régulée par la concurrence alimentaire des premiers coraux ou macro-algues introduits, au pire le bac subira un explosion de cyanobactéries qui va tout étouffer et contraindre à une réfection complète de l'aquarium si la Nature ne parvient pas à endiguer le phénomène. On peut dire que l'aquarium d'eau de mer est bien mal parti. Il l'est assurément encore plus, mal parti, quand l'aquariophile a la très mauvaise idée d'utiliser un produit miracle qui extermine en quelques jours les micro-algues ou les cyanobactéries envahissantes. Oui ces produits feront disparaître le symptôme de déséquilibre écologique mais il restera que l'écosystème est bancal dès le départ de l'aquarium et que l'on ne construit jamais rien de durablement solide sur des fondations instables !

Conclusion éco-logique pour le bon démarrage d'un récifal

   Un bon conseil d'aquariologue-écologue : Ensemencez dès le démarrage votre bac avec de bons et naturels produits ( microfaune et bactéries ) et laissez faire la Nature sans la contraindre... Sauf problème technique cette méthode écologiquement sage conduit toujours à la création d'un récifal sain et durablement viable... Toujours ! 

 

algues ensemencement aquarium démarrage récifal microfaune bactéries écosystème aquarium eau de mer