Votre panier est vide  Votre compte

Un récifal de coraux mous, un vrai choix d'aquariophile 

  • Par lbno
  • Le 15/02/2019

   Un récifal de coraux mous, un vrai choix d'aquariophile 

   Commencez par jeter un coup d'oeil à cette page "soft coral reef tank" sur Google image. La beauté à beau être relative on ne peut que constater qu'un aquarium récifal full coraux mous réussi n'a rien à envier esthétiquement à une aquarium récifal full sps. Si j'ai souligné l'adjectif "réussi" c'est parce que contrairement à ce que pensent certains récifalistes de "ceux qui ne font que du mous", créer et gérer avec succès un bel aquarium représentant aussi fidèlement que possible une partie de récif peuplée essentiellement d'alcyonnaires exige une connaissance aquariophile particulière. 

   Peter Wilkens, le co-"inventeur" de la méthode berlinoise, a consacré presque toute sa vie d'aquariophile marin a étudier et maintenir ce type de coraux et son livre référence intitulé "Invertébrés Marins, Stolonifères, alcyonnaires, gorgones"  en témoigne. Croyez-vous que ce brillant récifaliste scientifique ne savait pas comment maintenir des coraux durs ? Bien des récifalistes maintenant des coraux durs et plus particulièrement des sps seraient bien incapables de réussir un aquarium de mous. Pour commencer ils se rendraient vite compte que l'épuration artificielle ( entendez non biologique ) se prête mal à la maintenance des coraux mous. On ne fait pas du mous par défaut de connaissance aquariophile mais parce que l'on est passionné par ces fascinants animaux. Aux récifalistes full sps qui pensent que les coraux mous sont peu intéressants je conseille vivement de découvrir les quatre parties consacrés aux Octocoralliaires sur l'excellent site Cap-récifal.

   Un aquarium récifal de coraux mous est-il plus facile à réaliser et maintenir qu'un aquarium récifal de coraux durs ? Partout ailleurs on répondra à cette question par l'affirmative... mais pas ici ! Faire survivre des coraux mous est plus facile que faire survivre des coraux durs, ça oui. Mais sur Aquamicrofaune on parle sérieusement d'aquariophilie ! L'aquariophilie ne consiste pas seulement à maintenir des organismes animaux ou végétaux en vie en captivité ( cela, même le plus horrible laboratoire d'expérimentation animale sait le faire !) mais de maintenir des organismes animaux ou végétaux dans les conditions écologiques les plus proches de celles de leur milieu naturel. Il s'agit là d'une démarche écosystémique qui dépasse largement le défi de la survie du contenant vivant.

   Si l'on compare à nouveau le récifal "coraux durs" au récifal "coraux mous" en tenant compte de l'objectif aquariophile authentique, c'est-à-dire constituer un écosystème naturel en captivité, on se rend compte que la difficulté est exactement la même dans les deux cas ; et on peut même ajouter par conséquent qu'un aquarium d'eau douce écosystémique n'est pas plus facile à créer et gérer qu'un récifal full sps. Mais tout de même, nous dira-t-on, des sps comme des acropora sont bien plus difficiles à maintenir que des Poecilia reticulata ( guppies ) dans un bac planté d'Égeria Densa. Et bien non, il n'est pas plus difficile de maintenir des sps dans un bac "usine à gaz" que des guppies dans un bac naturel autoépuré biologiquement !

   Maintenir en vie des sps dans un bac "usine à gaz" est plus une affaire de moyens financiers que de connaissance aquariophile. N'importe qui ou presque peut maintenir en vie des sps s'il accepte de mettre le prix en matière d'équipement technologique et de suivre scrupuleusement ( je dirais bêtement ) le protocole chimique adapté. Mais cette "méthode" purement consumériste ne fait ni du consommateur un aquariophile ni de son bac récifal un aquarium. Alors finalement choisissez de faire des coraux durs ou des coraux mous en fonction de l'intéret naturaliste ( écologique et biologique ) que vous portez à ces animaux et à leur biotope. L'important est que vous soyez aquariophile dans l'âme et fassiez de l'aquariophile en pratique

 

 

 

récifal maintenance coraux durs coraux coraux mous sps écosystémique méthode récifal aquariophilie