Votre panier est vide  Votre compte

Macrofaune et microfaune en aquarium, à chacun son rôle !

  • Par lbno
  • Le 03/01/2018

La microfaune et l'endofaune, les décomposeurs indispensables en récifal

   

   La boutique d'Aquamicrofaune n'aurait aucune raison d'être si elle n'avait à proposer aux récifalistes que cette macrofaune ( gammares, copépodes, mysis, artémias, rotifères, etc.  ) qu'il est relativement facile de se procurer chez tout bon VPCistes spécialisés.  Bien évidemment l'importante quantité de zooplancton présente dans les souches d'ensemencement biologique proposées par Aquamicrofaune participe très largement au développement dans les bacs d'une population de macrofaune variée ; bien plus biodiversifiée naturellement que la population de macrofaune adulte que quelques sachets du commerce aquariophile classique peut engendrer ( 3 ou 4 espèces généralement ), mais il n'empêche qu'aussi appréciable soit-elle, cette qualité des produits Aquamicrofaune ne suffit pas à atteindre le but essentiel de sa production.

Ce qui fait essentiellement la singularité d'Aquamicrofaune sur le marché aquariophile, ce pourquoi cette boutique est intéressante pour les aquariophiles, du moins ceux désireux de reconstituer dans leurs bacs un écosystème le plus naturel possible,  c'est de fournir ce qui est rare et infiniment précieux pour l'équilibre de nos récifaux,  à savoir la population au complet de décomposeurs ( ou détritivores ) :

1, De la microfaune, autrement dit des micro-organismes mesurant pour la plupart moins de 200 µm, soit 0,2 mm. Ces derniers, des centaines d'espèces, constituent les décomposeurs  libres dans l'écosystème de l'aquarium.

2, De l'endofaune, c'est-à-dire des animaux vivant dans le sable, notamment des vers fouisseurs, qui entretiennent le sol de l'aquarium en l'aérant et en assurant la décomposition des matières organiques sédimentaires.

3, Des bactéries qui achèvent le travail de la microfaune et de l'endofaune ( nitrification, dénitrification, déphosphatation, etc )

Nous pourrions ajouter d'autres micro-organismes, comme les protozoaires ( (ciliés, flagellés)  ou les champignons aquatiques microscopiques mais ces derniers sont naturellement présent dans les souches d'ensemencement biologique sans qu'il ne soit nécessaire d'en faire intentionnellement l'élevage ou la culture.  

La macrofaune, souvent vendue sous l'appellation "nourriture vivante" est bien entendu utile dans nos bacs ; elle constitue la population de décomposeurs primaires, ceux qui en consommant les "gros" déchets particulaires vont les transformer, via la digestion, en déchet micro-particulaires que la microfaune libre consommera elle-même pour la confier encore plus "affinée" ( matière organique dissoute )  aux bactéries. Dans le sable, c'est l'endofaune, principalement les vers fouisseurs, proposés à travers les souches de sable vivant d'Aquamicrofaune, qui va se charger, outre son rôle "d'aérateur" indispensable du sol de "mâcher" le travail des bactéries.

Il est important si l'on veut reconstituer un aquarium récifal écologique - c'est aussi vrai en eau douce ! - de ne pas confondre macrofaune  et microfaune. On s'entend tous dans nos discutions "de comptoir" ( rien de péjoratif  ) pour désigner indifféremment sous le terme "microfaune" toutes les petites bestioles susceptibles de peupler nos bacs et cela n'est pas grave en soi puisqu'on se comprend. En revanche, dès que l'on entre plus à propos dans l'écologie, on ne peut plus se contenter de cette approximation généraliste, puisque, comme nous l'avons précisé plus haut, les organismes décomposeurs occupent des "postes" différents sur la chaîne de traitement des déchets en fonction de leurs tailles respectives ( Schématiquement : macrofaune microfaune et bactéries ). Quand on sait cela on ne peut plus, comme on l'entend trop souvent sur les réseaux sociaux, penser que quelques gammares, copépodes et pseudo-mysis ( des minis-crevettes en vérité et non des Mysidacés véritables ! ) peuvent assurer à eux seuls le travail de décomposition des matières organiques et le bouclage des cycles biogéochimiques dans l'aquarium

 

 

 

microfaune macrofaune microfaune larvaire