Votre panier est vide  Votre compte

Le remède biologique "miracle" contre les cyanobactérie en aquarium

  • Par lbno
  • Le 22/02/2018

Le remède "miracle" contre les cyanobactéries en aquarium ( eau de mer, récifal, eau douce )  

101 0507

    L'envahissement d'un aquarium d'eau douce ou d'un aquarium d'eau de mer ( récifal ou fish only ) de cyanobactéries peut anéantir le rêve de n'importe quel aquariophile, y compris le plus chevronné. Les cyanobactéries ne font pas la différence entre l'aquariophile débutant et le pseudo-expert qui croit tout savoir sur elles et étalent sur les réseaux sociaux des connaissances devenues obsolètes depuis belle lurette !

La cause du problème cyanobactéries en aquarium

   L'apparition des cyanobactéries dans un aquarium ne s'explique par des taux de no3, po4 ou je ne sais quel déséquilibre du rapport de Redfield ou de la balance ionique. Si c'était aussi simple ( s'il on peut dire ! ) il y a bien longtemps que l'on aurait réglé définitivement le problème des cyanobactéries en aquarium. En vérité ces amateurs s'affublant des masques de scientifiques ne font que répéter comme des perroquets les mêmes informations approximatives, voire parfois absolument fausses, qui circulent dans le milieu aquariophile depuis des années. Les vraies données scientifiques traitant du problème des cyanobactéries en milieu naturel ( en eau douce généralement ) ne nous disent finalement pas grand chose quand il s'agit de les transposer en aquariophilie. Même des spécialistes ayant partagé leur passion du milieu marin entre l'observation de leurs aquariums expérimentaux et l'étude du milieu naturel, comme le professeur Jaubert, ont des avis singuliers sur la question des cyanobactéries dans nos bacs. Personnellement j'ai déjà publié un article exposant mon avis et surtout dévoilant mon remède pour combattre et éliminer les "cyano" dans nos aquariums.  

Les remèdes chimiques contre la cyanobactéries en aquarium

  Certains, qui par ailleurs se présentent comme des élites du récifal, vont même jusqu'à prôner l'utilisation de produit chimique comme le Mycosidol par exemple pour détruire les cyanobactéries. Je soupçonne même ( c'est juste une hypothèse intuitive sans preuve hein ( lol ) ) certains remèdes anti-cyano proposés sur le marché aquariophile d'être des produits chimiques déguisés en produits biologiques ! Plus sérieusement cette pratique sans scrupule purement axée sur le business, au détriment de l'écologie des aquariums, me dégoûte ( mais mon intuition me trompe peut-être hein ? ). Mais que faire ? Il faudrait engager une procédure très coûteuse, nécessitant des expertises pointues et aboutissant à la constitution d'un dossier formel, pour s'autoriser la dénonciation nominative publique de ces produits trompeurs. Sans aller jusqu'à cet extrême procédurier les aquariophiles utilisant ce produit devraient simplement se demander comment "les agent spéciaux" ( Des êtres vivants ! ) censés, d'après les fiches produit, combattre les bactéries peuvent-il survivent ad vitam æternam dans des flacons hermétiques ? En vérité c'est absolument impossible, scientifiquement parlant... Donc l'agent actif anti-cyano véritable n'est logiquement pas vivant. C'est donc quoi ? Quand on ne sait pas ce que l'on met dans son aquarium, fusse un remède puissamment efficace ( et pour cause ! ), on s'abstient, c'est plus sage ! Les consommateurs aquariophiles doivent aussi être plus responsables de leur achats ! 

Les remèdes de grands-mères aquariophiles contre la cyanobactéries

   D'autres aquariophiles, moins dangereux, pensent que l'ajout de sucre dans un bac peut contribuer à lutter contre la "peste rouge". S'il suffisait d'ajouter une source de carbone dans un bac pour éliminer les cyanobactéries cela se saurait et croyez-moi on aurait depuis longtemps utilisé ce remède de grand-mère dans les élevages aquacoles, car même les piscicultures ne sont pas épargnés pas ce fléau. Malheureusement, même le remède "miracle" naturel que je propose (  parce que je le sais véritablement efficace sur le plan biologique ) n'est pas exploitable à l'échelle des élevages intensifs ; comment en effet faire un apport massif d'une population de bactéries dans un contenant où maintenir un taux d'oxygène optimal est déjà une préoccupation permanente et surtout comment fixer des bactéries sur des supports aseptisés ( règles sanitaires en pisciculture ) ? Ce n'est pas que  la "méthode sucre anti-cyanobactéries", n'est pas théoriquement valable mais elle ne peut être efficace à elle seule puisqu'elle n'agit en rien sur la cause première de la présence massive de cyanobactéries en aquarium, à savoir la pauvreté spécifique de la population bactérienne. Je l'ai déjà dit par ailleurs, booster quantitativement une population bactérienne déjà affaiblie au niveau de la variété d'espèces qui la constituent  ne sert absolument à rien. C'est logique quand on y pense !

Le remède efficace contre les cyanobactéries

   La seule solution pour combattre une invasion de cyanobactéries est de considérablement enrichir la diversité des espèces de bactéries. Nous le savons, en aquarium d'eau douce ou en aquarium d'eau de mer la population de bactéries tend à se réduire progressivement à quelques espèces dominantes, incapables à elles seules de contrarier l'avancée conquérante d'une armée de cyanobactéries expertes de l'adaptation aux différents paramètres d'un biotope. Ce n'est certainement pas sur le terrain de l'adaptation bio-géo-chimique que les bactéries peuvent concurrencer les cyanobactéries mais plutôt sur celui de l'occupation du terrain physique ; autrement dit les bactéries doivent occuper ou prendre la place des cyanobactéries. Là où il y a une population bactérienne utile riche et diversifiée les "cyanos" ne peuvent exister ! En vérité, vous l'avez compris, point de miracle dans ma proposition d'ajouter ma pouzzolane dans vos bacs pour lutter contre les cyanobactéries ! Il ne s'agit de rien d'autre que d'enrichir qualitativement  ( variétés d'espèces ) votre population bactérienne. Pas besoin de faire croire "au miracle" à travers des campagnes publicitaires tapageuses. Ici on reste dans la "sobriété" sereine de la logique écologique ! Et puis, une fois de plus laissons le bouche à oreille parler en vérité ; à défaut d'être la force de vente la plus efficace n'est-il pas le plus sincère des promoteurs commerciaux ?  Pour finir, N'oublions pas non plus dans la lutte contre les cyanobactéries l'importance de la microfaune dans nos aquariums-écosystèmes marins ou dulcicoles !   

 

bactéries écosystème cyanobactéries algues équilibre biologique microfaune larvaire maintenance aquarium récifal