Votre panier est vide  Votre compte

L'aquarium récifal est un écosystème à part entière

  • Par lbno
  • Le 03/05/2018

Reproduire un écosystème de récif en aquarium récifal c'est facile

 

L'objectif de la méthode Aquamicrofaune est de reconstituer dans un milieu fermé l'écologie d'un récif naturel. Certains diront que cela est impossible en évoquant comme argument rédhibitoire le rapport biomasse/volume d'eau. Oui bien entendu que le rapport entre le nombre de poissons et gros invertébrés et la masse d'eau disponible est incomparable entre un aquarium et l'ocean. Seulement, quand nous parlons d'écosystème, nous devons par définition nous placer à l'échelle d'un microcosme défini, en l'occurence l'aquarium. Ainsi, je peux très bien reproduire un écosystème aquatique dans un bocal de cornichon.

L'écosystème d'un récifal n'est pas l'écocomplexe océanographique ! 

Ceux qui affirment que reproduire l'écologie d'un récif sauvage en aquarium est impossible confondent la notion d'écosystème avec celle d'écocomplexe, c'est-à-dire un système regroupant plusieurs écosystèmes écologiquement interactifs. Effectivement, à l'échelle de l'écocomplexe, on considérera par exemple que les bancs de poissons prédateurs pélagiques ont un impact sur l'écosystème du récif quand ils y viennent chasser les poissons récifaux ou encore que le plancton permanent est un maillon de la chaîne trophique incluant les animaux du récif. Il n'empêche, répétons-le, qu'un écosystème se définit à n'importe quelle échelle où la réunion de facteurs biotiques ( paramètres physico-chimiques ) et de facteurs abiotiques ( êtres vivants ) forme un cadre dynamique écologique.

L'aquarium récifal est un écosystème à part entière

L'aquarium récifal est de fait un écosystème ! Par conséquent, pour qu'il fonctionne sainement ( entendons selon les besoins du vivant que l'on désire y conserver )  il faut nécessairement y reproduire à une échelle réduite la dynamique écologique d'un récif naturel. Chaque facteur abiotique éco-indispensable ne pouvant être apporté en l'état naturel doit être remplacé par un moyen artificiel, comme l'éclairage visant à palier l'absence de la lumière solaire, le chauffage diffusant la chaleur tropicale, les pompes de brassage provoquant le courant et les changements d'eau réduisant autant que faire se peut le déséquilibre biomasse/volume d'eau, tant en terme de dilution des éléments polluants qu'en terme de supplémentation en sels minéraux. S'agissant des matériaux constituant l'architecture du récif, il suffit de roches et de sable adaptés. Reste les facteurs biotiques, autrement dit les différents acteurs vivants participant de l'éco-dynamique du système.

L'écosystème en aquarium récifal repose sur les mêmes êtres vivants  que celui des récifs naturels

Les "gros" organismes comme les poissons coralliens qui n'ont comme principaux prédateurs des "éléments" extérieurs au récif ne se reproduisent pas dans nos bacs, donc il suffit de rester raisonnable sur leur nombre pour régler le problème. Les coraux quand à eux, s'il n'ont pas de consommateurs spécialisés en récifal, comme les poissons perroquets ou les grands poissons anges et les poissons papillons, devront simplement être bouturer, si toutefois on parvient à les faire croître comme il se doit. Pour ce qui est des végétaux, il y a suffisamment de petits algivores disponibles pour réguler la croissance des algues qui poussent dans un aquarium équilibré pour ne pas avoir à déplorer l'impossibilité d'introduire une vache de mer ( Dugong ) dans nos bacs ! Restent les micro-détritivores ( microfaune ) et les décomposeurs ( bactéries et quelques autres ).

Reproduire l'écosystème du récif en aquarium, c'est facile ! 

Sur ce site, nous insistons assez sur l'importance essentielle des micro-organismes dans l'écosystème récifal. On peut dire que de même sur le récifal naturel que dans un aquarium tout, finalement, repose écologiquement sur leur présence. Il est donc en vérité très facile de reproduire un écosystème de récif en milieu fermé : D'un côté un matériel minimum et des matériaux adaptés pour reproduire les facteurs abiotiques ( paramètres chimiques et niches écologiques physiques ) et de l'autre des micro-organismes ( microfaune et bactéries ) pour assurer le travail épurateur ( leur intérêt sera aussi autre pour le naturaliste )... et au milieu vivront, comme sur les récifs naturels d'où ils proviennent, les poissons et gros invertébrés sessiles et vagiles. Ceux qui prétendent que recréer l'écosystème d'un récif naturel en aquarium récifal est impossible se trompent.

 

microfaune récifal DSB écosystème détritivores algues