Votre panier est vide  Votre compte

Quand réensemencer un aquarium récifal en microfaune ? 

  • Par lbno
  • Le 21/05/2018

Quand réensemencer un aquarium récifal en microfaune

 

Pas de protocole vraiment arrêté chez Aquamicrofaune !

   Certains récifalistes sont habitués aux protocoles bien arrêtés qui accompagnent les produits aquariophiles industriels. S'agissant de la périodicité de réensemencements en microfaune dans les bacs récifaux elle dépend de tellement de facteurs que c'est à chacun de déterminer approximativement quand ré-ensemencer son bac en micro-organismes détritivores et décomposeurs ( microfaune et bactéries ). Comme sur bien d'autres points de maintenance un bac récifal ne fait pas l'autre et il incombe à l'aquariophile d'user de raison écologique dans la gestion de son aquarium d'eau de mer :  

Le rapport trophique microfaune ↔ prédateur en aquarium 

   Une logique écologique trophique implacable, résultant du rapport taux de production de microfaune ↔ taux de prédation, conduit à cette vérité :

La population de vraie* microfaune tendra à s'épuiser inéluctablement à partir de l'instant où les prédateurs la consomment plus rapidement qu'elle ne se reproduit ( nombre de larves et périodicité ). On peut donc sans aucun doute considérer que c'est le cas dans quasiment tous les aquariums récifaux domestiques.

* Pour ceux qui ne savent pas encore ce qu'est de la véritable microfaune :https://www.youtube.com/watch?v=aaM3C_cH0mk&t=110s

  Entre les invertébrés sessiles planctonophages ( coraux et autres ) et les éventuels poissons microphages comme par exemple Synchiropus, Chelmon, labres, le nombre et la variété d'espèces susceptibles de consommer la microfaune, à l'état larvaire ou adulte, sont extrêmement variables. Ajoutons à cela les différents moyens matériels d'épuration, les paramètres et les opérations de maintenance et l'on comprendra que déterminer de manière générale une périodicité de réensemencement de la microfaune est d'une extrême complexité !

Ajouter de la microfaune dans un récifal c'est simple

   La vérité est que nous le voulions ou non nous n'avons en tant qu'aquariophile que le critère d'appréciation "feeling" pour nous décider quand réensemencer en microfaune dans notre propre bac, qui rappelons-le, même s'il semble ressembler à beaucoup d'autres, est toujours unique !

  Cela dit, nonobstant l'aspect économique, on peut dire que rajouter régulièrement de la microfaune avec Aquamicrofaune est on ne peut plus simple. Et comme de toute façon on n'aura jamais trop de microfaune dans un bac il suffit de faire du ré-ensemencement une tâche de maintenance régulière. Mise à part les bacs très fortement chargés en planctonophages strictes, comme par exemple les poissons Mandarin, les Antias ou les Chelmon, qui peuvent nécessiter un réensemencement tous les 3 mois ( un poisson Mandarin dans 100 litres épuise très rapidement la microfaune ! ) on peut estimer que ré-ensemencer son récifal en microfaune tous les 6 mois est une moyenne raisonnable. Une fois pas an semble un minimum car même si la population de micro-organismes semble quantitativement constante il est rare qu'elle ne se soit pas appauvrie qualitativement au fil du temps ( monotonie spécifique ). 

Image boutique 1

 

 

microfaune récifal méthode microfaune larvaire