Votre panier est vide  Votre compte

Après le low tech, peut-on avec aquamicrofaune, parler d'une aquariophilie "bio" ou "écolo" ?

  • Par lbno
  • Le 11/07/2018

Après le low tech, peut-on avec Aquamicrofaune, parler d'une aquariophilie "bio" ou "écolo" ?

Panneau env

Objectif : Reproduire en aquarium au bassin les écosystèmes naturels

   Spécialiste aquariologue des écosystèmes d'aquariums et bassins, Aquamicorfaune est devenu le partenaire de confiance des personnes désirant créer et entretenir des bacs aquatiques qui soient dans leur fonctionnement écologique des reproductions le plus fidèles possibles des éco-biotopes sauvages. Ainsi par exemple la méthode Aquamicrofaune, tendra résolument  à imiter en récifal l'écosystème des récifs coralliens, en aquarium d'eau douce celui par exemple d'une rivière à débit lent d'Asie du Sud-Est et en bassin de jardin l'écosystème d'un étang. Il faut bien comprendre qu'avec Aquamicrofaune l'accent aquariophile porte bien moins sur l'aquascape et les données paramétriques d'un milieu aquatique défini que sur "l'écosystémie" appliquée, c'est-à-dire sur la façon de reproduire en captivité le fonctionnement bio-géo-chimique de l'écosystème sauvage. Le but d'Aquamicrofaune, à travers sa boutique, est de fournir aux aquariophiles et aux propriétaires de bassins de jardin les moyens biologiques et surtout micro-biologiques de permettre à leurs bacs de traiter naturellement les déchets produits et ainsi s'affranchir autant que possible du matériel technologique qui a réduit ces deux dernières décennies la pratique aquariophile à une pratique consumériste et technique dénaturée n'ayant plus rien à voir avec l'aquariophilie authentique, par essence naturaliste.

En finir avec les aquariums et bassin à problème !

 Jamais nous n'avons vu autant de problèmes de maintenance des aquariums ( eau douce ou eau de mer ) et bassins depuis que l'on a remplacé l'écologie biologique par des filtres et écumeurs toujours plus puissants et compter sur un tas de produits chimiques industriels pour maintenir les équilibres bio-géo-chimiques. Les étagères des animalerie et les catalogues des e-boutiques aquariophiles sont plein de matériel high tech et de flacons de produits miracles; d'ampoules de "bactéries" et pourtant cela ne fonctionne pas ! Les aquariums "usines à gaz" et les bassins "bling-bling" sont de plus en plus envahies d'algues "nuisibles" ( parfois des espèces nouvelles en captivité ! ) et de cyanobactéries. On constate aussi une recrudescence des maladies des poissons ( ce qui fait vendre encore plus de produits chimiques pour les traiter ! ) et, en récifal, de phénomènes inexpliqués ( en vérité tout à fait explicable en écologie ! ) de blanchiment inéluctable et nécroses rapides des coraux. Dans les aquariums d'eau douce ce sont les algues filamenteuses et les algues pinceaux qui "polluent" esthétiquement les bacs ; dans les bassins ce sont les algues vertes microscopiques qui empoisonnent la vie des propriétaires de "jolis" plans d'eau.

Du low tech "écolo politique" en aquariophilie au "bio écolo" aquariologique 

La vérité est que l'aquariophilie technico-consumériste, totalement déconnectée de la Nature, a engendré les mêmes désastres écologiques, à l'échelle d'un aquarium ou d'un bassin, que l'agriculture intensive avant la récente prise de conscience écologique ( toute relative ! ). Faut-il aussi en aquariophilie que nous parlions de label "bio" et "d'aquariophilie écolo" ? Aquamicrofaune ose en tous cas le faire pour interpeller les débutants en aquariophilie et enfin rompre au plus vite avec l'état d'esprit et le mode de pratique de cette génération de pseudo-aquariophiles high tech totalement ignorants écologiquement et pourtant très présents et actifs sur les réseaux sociaux. Alors oui, si cela peut permettre de rendre plus encore visible Aquamicrofaune on peut dire qu'il s'agit d'une boutique aquariophile "bio" soutenue aquariologiquement par un état d'esprit "écolo" ( au sens scientifique ) ! Avec Aquamicrofaune on ne peut en tous cas parler d'aquariophilie low-tech au sens anti-matérialiste qu'on voulu lui donner certains "extrémistes" écologistes ( au sens politique cette fois ! ). Il ne s'agit pas de se passer de matériel en aquariophilie mais seulement de se passer du matériel qui tend à remplacerles agents biologiques naturels dans les aquariums ou bassins !  

aquarium eau de mer méthode écosystème équilibre biologique low-tech conseil aquarium aquarium eau douce bassin