Votre panier est vide  Votre compte

aquamicrofaune

Le marché des poissons et coraux d'élevage, un potentiel à développer 

  • Par lbno
  • Le 16/05/2019

Le marché des poissons et coraux d'élevage, un potentiel à développer   

   

   On peut aujourd'hui considérer que le nombre d'espèces de poissons coralliens dont la reproduction est déjà ou a déjà été réalisée en captivité par des professionnels est environ de 350 ! Autant dire que nous avons largement de quoi satisfaire notre demande en poissons d'eau de mer pour nos bacs récifaux. Quasiment toutes les espèces commercialisées régulièrement et habituellement maintenues dans nos aquariums marin peuvent être reproduites en fermes d'élevages et celles qui ne le sont pas encore appartiennent à un genre dont une ou plusieurs espèces ont déjà été reproduites avec succès et dont on connaît le protocole de reproduction. Il existe plusieurs fermes aquacoles dans le monde qui peuvent produire en captivité la plupart des poissons que nous prélevons encore sur les récifs pour nos bacs mais qui restreignent leur production pour des raisons uniquement liées au non développement du marché récifal d'élevage !   

   En ce qui concerne les coraux durs et mous on peut se demander encore, tant les fermes de "culture" sont performantes, pourquoi certains commerçants importent encore des coraux sauvages, sinon pour satisfaire une certaine clientèle amatrice de coraux originaux et rares. Quant aux pierres vivantes, on sait tous à présent que plus rien ne justifient leur importation. Le marché du vivant récifal d'élevage est donc aujourd'hui une potentialité dont l'émergence plénière ne dépend que de la volonté des revendeurs de poissons d'eau de mer et coraux. Ce qui freine les récifalistes à l'achat des poissons d'élevage c'est leurs prix de vente plus élevés et les commerçants qui ont intérêt à protéger leur marché des poissons coralliens sauvages ne manquent pas bien entendu d'insister sur ce point. De plus, ils se gardent bien de parler du sujet de cet article ( disponibilité du vivant d'élevage ) !   Or, en vérité, il suffirait que plus de commerçants proposent des poissons d'élevage dans leur bac de vente pour que le prix des ces poissons non seulement baisse mais de plus devienne très rapidement plus bas que celui des poissons sauvages. 

   Il existe déjà quelques commerçants qui font un effort pour proposer quelques poissons d'élevage mais ces derniers ne sont pas aidés dans leur démarche ni par les récifalistes qui regardent aux prix ni par les médias aquariophiles qui de manière générale ne font pas beaucoup d'effort pour promouvoir le marché de l'élevage. Pour preuve, il est fort à parier que la plupart des lecteurs de cet article vont découvrir avec surprise le nombre incroyable mais pourtant vrai de 350 espèces de poissons d'aquarium d'eau de mer potentiellement productibles par les fermes d'élevage. Ce qui est certain c'est que Aquamicrofaune, qui jusqu'à présent œuvrait discrètement pour le développement du marché récifal d'élevage ( poissons, coraux et autres ), va tout faire pour mettre publiquement ce projet en avant. Cet article, qui ne rentre pas dans les détails techniques, économiques et statistiques, est à considérer juste comme une sorte de manifeste inaugural !