Votre panier est vide  Votre compte

bactéries

Pourquoi démarrer votre récifal avec Aquamicrofaune ?

  • Par lbno
  • Le 30/06/2020

Pourquoi démarrer votre récifal avec Aquamicrofaune ?

   Depuis que de la microfaune écologiquement spécifique à l'écosysytème récifal est disponible sur le marché aquariophile les bacs récifaux sont plus rapidement éco-fonctionnels ( épuration bio-chimique naturelle ) et surtout durablement équilibrés et stables ! Et cela change tout dans la réussite d'un aquarium d'eau de mer ! Cette évolution très positive de la pratique récifaliste n'est pas le fruit du hasard et elle s'explique rationnellement : 

Une méconnaissance écologique chez les "anciens" récifalistes

   Longtemps les aquariophiles marins ont pensé que les bactéries étaient les seuls organismes nécessaires au démarrage de l'aquarium. On se contentait alors d'introduire dans le bac écologiquement neuf des pierres vivantes et des bactéries et on attendait... Après 3 semaines à un mois on constatait que le pic de nitrites était terminé et l'on considérait alors que le bac était écologiquement mature et que l'on pouvait commencer son peuplement, notamment avec les macro-détritivores ( escargots, crevettes, ophuires, oursins, etc ). Le bac semblait fonctionnait correctement pendant les premiers mois puis les taux de nitrates ( no3 ) et phosphates ( po4 ) commençaient à monter doucement mais sûrement. L'idée était donc de renforcer les moyens "mécaniques" de dénitratation. Cela fonctionnait et on pouvait donc en conclure que l'on avait certainement pas équipé son bac avec le bon matériel ou avec du matériel pas assez puissant et performant. Mais quelques mois plus tard le même problème revenait... La nouvelle idée, si elle n'avait pas déjà été émise, était d'amméliorer le système d'épuration biologique, comme par exemple un refuge à algues. Sur la plan écologique l'idée etait bonne et l'est toujour. Et pourtant malgré cela l'écosystème ne parvenait finalement jamais à s'équilibrer durablement. Son instabilité chimique finissait pas épuiser lentement les coraux puis les poissons ou conduisait à un écroulement rapide et brutale de l'écosystème ( crash ). manifestement quelque chose ne fonctionnait pas dans la méthodologie récifaliste...

L'arrivée d'Aquamicrofaune dans le milieu récifaliste 

  Il aura fallut que l'écologie scientifique se mêle d'aquariophilie pour que le milieu récifal comprennent qu'il manquait dans sa Méthodologie une étape cruciale : l'ensemencement en microfaune ! Les pierres vivantes apportaient de la macrofaune ( gammares, grosses espèces de copépodes, etc ) mais quasiment pas de microfaune véritable, c'est-à-dire de micro-organismes détritivores de bien plus petites tailles qu'un gammare ! Comme cette microfaune indispensable au bon fonctionnement des écosystèmes aquatiques ( en aquariums tout comme en milieu naturel ) ne pouvait être véhiculée par les pierres vivantes il a fallu créer une méthode d'élevage spécifiquement conçue pour produire intensivement une population de microfaune benthique riche en espèces ( biodiversité ), comme dans la Nature. Jusqu'à présent seule trois ou quatre espèces de "macrofaune/microfaune" pélagique ( servant essentiellement de nourriture vivante ) était produite en élevage. C'est grâce à sa connaissance scientifique de l'écologie des milieux et de la biodynamique écosystémique qu'Aquamicrofaune a pu proposer pour la première fois sur le marché aquariophile des populations de micro-organismes détritivores spécialement inféodés aux substrats ( pierre et sable ). Aujourd'hui la grande majorité des récifalistes ensemencent leurs bacs avec les souches de qualité optimale que produit Aquamicrofaune et leurs témoignages de satisfaction confirment empiriquement la théorie ! 

Conclusion

    On peut bien entendu démarrer un aquarium récifal sans Aquamicrofaune mais c'est assurément se priver du socle micro-biologique sur lequel doit impérativement reposer un écosystème équilibré et durablement stable. Il sera bien entendu toujours possible de "rattraper" un bac démarré sur des bases écologiques bancales mais il est préférable et plus plus sage sur la plan aquariophile de tout bien faire dès le début  !