Votre panier est vide  Votre compte

coraux mous

Les sps en récifal, ou l'aquariophilie à l'épreuve des sténobiotes 

  • Par lbno
  • Le 19/02/2020

Les sps en récifal, ou l'aquariophilie à l'épreuve des sténobiotes 

  Souvent immédiatement choisis par les débutants comme coraux préférentiels, les coraux durs SPS imposent pourtant aux récifalistes une discipline aquariophilie particulièrement exigeante, tant au niveau de la connaissance que de la disponibilité physique et mentale. N'importe quel récifaliste peut acquérir des boutures de coraux sps mais peu finalement parviennent à relever le défi de leur maintenance en bonne santé et à long terme. Pourquoi les coraux sps sont-ils si délicats à conserver en aquarium ? 

Les coraux sps, des animaux qui ne pardonnent rien

   Les coraux durs à petits polypes sont extrêmement exigeants sur la qualité de leur biotope en captivité ; les paramètres physico-chimiques de ce dernier doivent quasiment être reproduits à l'identiques de ceux habituellement mesurés en milieu naturel. Plus les paramètres de leur eau dans le bac sont conformes à ceux de l'eau de leurs récifs d'origine, mieux c'est. Pour certaines raisons productives certains paramètres chimiques peuvent être  "forcés", comme celui du kh ou du ph par exemple, mais ce genre d'entorse au caractéristiques du biotope naturel ad hoc doit rester à l'initiative de récifalistes très expérimentés. On sait que malheureusement beaucoup de débutants, après avoir entendu sur les réseaux sociaux les conseils de récifalistes chevronnés, se lancent dans des manipulations chimiques hasardeuses qui conduisent bien souvent au crash de leurs bacs. " Ne faites pas cela chez vous sans être accompagnés !" devraient toujours préciser certains youtubeurs à la fin de leurs vidéos ! Les coraux durs sps ne pardonnent que très rarement les erreurs de maintenance ! 

Les coraux durs sps sont des animaux écologiquement susceptibles  

   Les coraux sps ont une très faible  marge de tolérance adaptative aux variations écologiques ( valence écologique ). Or, à l'image par exemple des koalas ou des gorilles de montagnes, difficiles à maintenir dans les zoos, les coraux durs sps sont difficiles à maintenir en aquarium du fait de cette capacité d'adaptation environnementale étroitement limitée. On peut même dire carrément qu'un corail sps aura systématiquement une réaction négative dès que les paramètres du biotope du bac s'éloignent un tant soit peu des paramètres de leur biotope d'origine. Cette réaction peut avoir des conséquences vitales qui ne deviendront visibles que des semaines plus tard. Cela est vrai autant pour les coraux issus d'une succession de bouturage en captivité que de ceux prélevés en milieu sauvage. Peut être le corail d'élevage dépérira moins vite qu'un corail sauvage mais il est certain qu'il vivra toujours mal une dérive des paramètres de son biotope. Parfois la réaction pathologique ou morbide d'un corail dur sps à une mauvaise maintenance est si rapide qu'elle peut le détruire ( nécrose tissulaire rapides ou RTN ) en seulement quelques heures.  

Les coraux durs sps sont des animaux qui stressent pour "pas grand chose"

    À la faible valence écologique évoquée ci-dessus s'ajoute une forte propension à stresser à la moindre perturbation au sein de la biocénoce ( ensemble des êtres vivants peuplant le bac ). Ainsi, l'introduction de nouveaux poissons, de nouveaux coraux ou autres invertébrés peut déranger un corail sps. Il n'est pas toujours facile de rapprocher rationnellement  la cause exacte de la réaction stressée d'un corail dur sps ( polypes restant inhabituellement fermés ou début de blanchissement ) mais chaque récifaliste maintenant ce type de coraux a pu faire le constat de ce principe. Cette réaction de stress à une perturbation de la biocénose n'est pas propre aux coraux durs ( les coraux lps et mous l'ont aussi ) mais quand elle est associée à une très faible faculté d'adaptation des variations paramétriques du biotope elle devient alors une problématique de maintenance majeure. Par exemple, un corail sps qui supporte tant bien que mal un taux de no3 trop élevé peut subitement dépérir suite à un coup de stress qui pourrait paraître anodin au regard de l'aquariophile. En quelque sorte le coup de stress est alors comme la goutte d'eau qui fait déborder le vase.     

Bref, les coraux durs sps sont des sténobiotes

    Faible valence écologique + vive propension au stress... Voilà ce qui fait sur le plan bio-écologique que la maintenance durable des sps est un défi pour tous les récifalistes, y compris les plus avisés qui savent l'assumer avec responsabilité et le relever chaque jour. Les animaux ne supportant pas des variations au niveau de leur biotope idéal, comme les coraux durs donc, sont dits sténobiotes. Logiquement les sténobiotes sont les animaux les plus difficiles à maintenir en captivité, y compris pour les soigneurs qualifiés. Débuter en aquariophilie récifale avec ce type d'animaux marins ce n'est pas impossible car chaque aquariophile peut apprendre sérieusement tout en pratiquant. Il faut juste que cet aquariophile soit conscient, et c'était le but de cet article, du caractère sténobiote très affirmé des coraux durs sps !