Votre panier est vide  Votre compte

écosystème

Manifeste pour une pratique récifale socialement propre ! 

  • Par lbno
  • Le 16/03/2019

   Manifeste pour une pratique récifale socialement propre

 

   Àprès près de 700 aquariums récifaux ensemencés avec les souches de microfaune ( microfaune, bactéries, sable vivant ) et une majorité de ces bacs suivis depuis via le Service de Conseil aquariophile gratuit proposé par Aquamicrofaune on peut dire que la Méthode écosystémique, autrement dit, la gestion écologique ( au sens naturaliste pas politique ), révolutionne l'aquariophilie récifale. Enfin des bacs récifaux qui fonctionnent sans tous les incessants problèmes de maintenance que nous avons pu constater au fil d'une période pseudo-aquariophile, axée exclusivement sur la technologie et la chimie et complètement ignorante des données biologiques des écosystèmes aquatiques.

   On a cru que l'on pourrait faire fonctionner des "écosystèmes" ( des systèmes plus exactement ! ) en se passant de la faune microscopique sur lequel leur équilibre et leur viabilité repose fondamentalement et l'on s'est heureusement planté. Quand je dis heureusement ce n'est bien entendu pas en pensant au pauvres animaux, poissons et coraux, qui ont subi le martyre dans ces bacs usines à gaz dont on peut voir encore quelques exemplaires sur les réseaux sociaux ; c'est juste qu'il était temps que cela s'arrête ! Blanchiment et nécrose des coraux, maladies récurrentes et morts trop rapides des poissons ( par rapport à leur durée de vie normale ), explosions d'algues envahissantes et de cyanobactéries, sans compter les problèmes engendrés par du matériel de haute technologie finalement pas adapté à une bonne maintenance aquariophile et les manipulations chimiques inconsidérées qui transforment en fait les animaux de ces pseudos aquariums récifaux en animaux de laboratoire expérimental. L'ère des poissons et coraux jetables est passée et la méthode écosystémique de gestion des aquariums d'eau de mer et d'eau douce devient la norme référentielle en matière de maintenance des aquariums récifaux.

   Commme bien d'autres domaines, comme le jardinage par exemple, l'aquariophilie revient peu à peu à la raison écologique. Déjà les adeptes des récifaux usine à gaz "à l'ancienne" ( génération 2000 ) s'exposant médiatiquement apparaissent socialement dépassés, à l'image des anciens jardiniers ignorants qui mettent encore des pesticides dans leurs jardins et pensent que les vers de terre sont des nuisibles qui grignotent les racines de leurs légumes...  Aquamicrofaune est fière d'avoir participer à donner un coup d'arrêt, au moins en France et dans quelques autres pays francophones, au développement infernal de "l'aquariophilie" dénaturée; consumériste et dénuée de la moindre conscience écologique. Maintenant c'est un mouvement actif de vrais aquariophiles qui se dessine. Dans le milieu récifaliste on a plus peur de parler haut et fort de sable vivant, de microfaune, de la vraie méthode berlinoise, des méthodes DSB et Jaubert, d'aquarium écosystémique...

   Mieux encore, comme en permaculture vis à vis de l'agriculture intensive par exemple, on ne supporte plus en aquariophilie les récifalistes qui font encore ouvertement la promotion de leur méthode usine à gaz sur Youtube, sur certains groupes facebook et dans une moindre mesure sur el forums. Nous aimons l'Aquariophilie et nous ne laisseront plus des ignorants écologiques en mal d'affection médiatique et animés d'intérêts principalement économiques salir et déshonnorer notre passion. Ce sont ces mêmes pseudos aquariophiles qui se plaignent d'une législation de plus en plus dure avec la pratique aquariophile récifale mais montrent d'elle socialement une image superficielle et écologiquement déplorable.

  Nous, vrais aquariophiles, adeptes de la gestion écosytémique des aquariums, voulons montrer aux autorités une autre image de notre hobby, l'image d'une pratique naturaliste dont la première raison d'être est de faire de nos bacs des belles vitrines éco-pédagogiques, auprès du grand public, auprès de nos enfants et auprès des néophytes que nous recevons dans notre salon !