Votre panier est vide  Votre compte

ensemencement

Démarrage d'un bac récifal : La légende des pierres vivantes

  • Par lbno
  • Le 11/03/2019

Démarrage d'un bac  récifal : La légende des pierres vivantes 

 

   Démarrer un aquarium récifal avec 100 % de pierres mortes et de sable inerte que l'on rend vivant est à présent devenu "normal" pour les nouveaux aquariophiles d'eau de mer. Il est parfois difficile de faire changer les mentalités et les déjà "anciens" récifalistes des années 2000 ( génération consumériste et dénaturée ) ont toujours bien du mal à admettre qu'introduire des pierres vivantes dans un bac au démarrage ou introduire des pierres mortes et les rendre vivantes par ensemencement en bactéries et microfaune c'est exactement la même chose... sans les indésirables, Soit dit en passant. Il n'y a guère que les commerçants et les youtubeurs qui font leur publicité contre quelques cadeaux aquariophiles qui font encore l'apologie des pierres vivantes en récifal. Les pierres vivantes n'ont plus véritablement aucun intérêt en récifal mais certains on intérêt à entretenir la légende ! 

Des pierres vivantes moribondes  

   Ce que nous devons attendre des pierres vivantes quand nous démarrons un aquarium récifal c'est qu'elles apportent à l'écosystème les micro-organismes ( micro-algues, microfaune, macrofaune, bactéries ) qui vont "travailler" pour que se mettent en place les différents cycles bio-géo-chimiques, comme celui de l'azote par exemple. Quand vous introduisez les souches d'ensemencement Aquamicrofaune vous apportez justement tout cela dans votre bac neuf et favoriser le meilleur démarrage possible pour un aquarium récifal. Non seulement vous apportez les micro-organismes détritivores et décomposeurs comme nous venons de le dire mais vous évitez aussi un des problèmes majeures du démarrage des aquariums d'eau de mer avec des pierres vivantes, à savoir la sédimentation organique. Les pierres vivantes sont logiquement porteuses d'un périphython composé d'algues, d'éponges, de brizoaires, de petits bivalves, etc, le tout mort ou moribond car ayant voyagé à sec ou presque pendant plusieurs jours. Tous ces organismes vont se décomposer dans le nouveau bac et donc sédimenter. Les récifalistes qui démarrent encore leurs bacs à "l'ancienne non écologique", doivent par exemple attendre pour mettre le sable que les pierres ne sédimentent plus. Comme les pierres "vivantes" apportent finalement plus de mort que de vie il faut siphonner les déchets sédimentaires qu'elles produisent et qui tombent sous peine de subir une pollution globale du bac. Quel étrange méthode de démarrage d'un aquarium que de devoir lutter contre sa pollution avant même qu'il ne soit encore mature ! Cela augure déjà de ce que cela sera la maintenance à problème de ce genre de récifal par la suite !

Les vraies pierres vivantes d'autrefois

   Les plus anciens récifalistes vous diront qu'autrefois les pierres vivantes importées ne produisaient pas ce type de pollution dans les aquariums d'eau de mer au démarrage. Et ils ont raison ! J'ai aussi connu cette époque lointaine où les pierres vivantes arrivées dans de l'eau, ce qui semble logique. Mais les importateurs ont ensuite décidé, pour des raisons économiques ( poids et frais de transports ) que transporter les pierres vivantes sans eau était préférable. Préférable pour leur portefuille oui mais certainement pas pour les aquariums de leurs clients ! Et pourtant ces marchands continuent de vanter les vertus des pierres vivantes comme si rien avait changé. Si , cela a bien changé ! Non seulement les pierres vivantes moribondes d'aujourd'hui sont des nids à sédiments organiques poluants mais il sont aussi, tout comme le sable dit vivant pour récifal en sac, dépourvues du moindre intérêt au niveau de la microfaune. Tout juste ces pierres faussement vivantes peuvent, comme le sable "mort-vivant" conditionné en sachet, apporter au bac récifal au démarrage quelques bactéries utiles.

Les pierres "vivantes" ensemencées en bac stériles

   Pire encore que les pierres vivantes moribondes importées sans eau sont les pierres vivantes ensemencées dans des bacs "stériles" et vendues presque aussi chères que les pierres directement importées d'autrefois. Comment voulez-vous que des pierres trempées dans des bacs sans microfaune, reliés à des bacs à poissons et coraux traités avec différents produits chimique de traitement, soient des nids à microfaune ? Ces pierres peuvent rester des mois à maturer biologiquement dans ces bacs stériles elles restent étonnament blanches comme des pierres synthétiques encore dans leur boîte. Ces pierres sont à l'image de celles servant de décor et supports aux coraux dans les bacs non écosystémiques tout beaux tout propres, elles sont sans Vie ! Ce n'est pas un hasard si la méthode berlinoise, originellement axée sur la capacité épuratrice des pierres vivantes nécessite l'emploi d'écumeur de plus en plus performants. Les pierres mortes-vivantes ne faisant plus leur travail on est logiquement obligé de compenser, voire de carrément ne plus compter sur elles. N'attendez rien d'une pierre qui n'a pas été ensemencée par une souche de microfaune provenant d'une source extérieure au bac stérile d'un détaillant en marin ou d'une animalerie. On le répètera jamais assez : La microfaune ne tombe pas du ciel par l'opération du Saint-Esprit récifaliste !  

Les meilleures pierres vivantes pour votre récifal

   Tant que les pierres vivantes importées ne voyageront pas dans l'eau, comme autrefois, et que les pierres vivantes "acclimatées" ( quelle jolie appelation pour des pierres mortes maturées en bac ! ) seront ensemencées sans l'être, autrement dit sans qu'il leur soit ajouté concrètement de la vraie microfaune VIVANTE, alors le moyen optimal de démarrer un aquarium récifal sera celui proposé par Aquamicrofaune, c'est-à-dire l'ajout de souches d'ensemencement 100 % naturelle avec des vrais "bêbettes" qui bougent dedans ! La méthode Aquamicrofaune d'ensemencement en micro-organismes des bacs récifaux a largement fait ses preuves non seulement auprès de débutants mais aussi de véritables aquariophiles récifalistes très expérimentés. On peut donc dire queles meilleures pierres vivantes pour un aquarium récifal sont celles qu'Aquamicrofaune ne propose pas !