maintenance

  • La principale erreur des débutants en aquariophilie d'eau de mer

    • Le 15/11/2023

    Bien que n'étant pas économiquement dans le besoin et pas vraiment fan de l'activité commerciale ( mon "truc" c'est l'étude ), j'ai créé Aquamicrofaune précisément à cause de ce qui est expliqué dans cet article :

       Comme le nouveau-né d'un mammifère a besoin du colostrum ( premier lait concentré en anticorps ) fourni immédiatement par sa mère, l'écosystème "tout neuf" d'un aquarium d'eau de mer a absolument besoin de l'apport micro-biologique de microfaune et méiofaune. L'introduction de ces salutaires microorganismes bio-énergétiques s'appelle l'ensemencement. De la qualité de ce dernier dépendra le bon développement physico-chimique du milieu aquatique qui accuillera chacun en leur temps les détritivores, les coraux et les poissons.

       Il faut un temps où il suffisait d'acheter des pierres vivantes pour apporter les précieuses "petites bêtes" dans le bac après sa mise en eau ; mais ce temps est révolu ! Nous en avons maintes fois parlé par ailleurs sur ce blog, l'inportation en express par avion de pierres vivantes ( vraiment vivantes ! ) fraîchement récoltées et conditionnées immergées ne se fait plus depuis maintenent bien longtemps. Sauf que l'on continue sur les réseaux sociaux et dans les boutiques spécialisées en eau de mer à proposées aux débutants des roches vivantes ( qui n'en sont de fait plus vraiment ) pour démarrer leurs aquariums récifaux. Le pauvre récifaliste novice ne sait même pas ce qu'était en réalité une vraie pierre vivante quand cette méthode de démarrage était en vigueur. Bref, la méthode existe toujours mais pas le moyen qui la justifie !

      On peut comprendre, quoi que ce n'est pas éthique et déontologique, que les professionnels continuent de faire croire cela aux néophytes pour vendre plus mais il est plus difficile d'expliquer pourquoi cette légende des pierres vivantes est perpétuée par certains récifalistes qui répètent "bêtement"ce qu'ils ont entendu sans même se poser la question de la validité de leurs informations. Et oui, l'utilisation exclusive de pseudo pierres vivantes pour démarrer un bac est la cause numéro un des problèmes de maintenance qui se produiront à court ou moyen termes après la création de l'aquarium récifal. Si vous avez bien compris ce qui a été dit plus haut, ce principe est logique ! On ne peut rien bâtir de solide sur un terrain instable. Or, introduire des animaux dans un aquarium qui n'a pas été correctement ensemencé, c'est implacablement courir à la catastrophe écologique. A mauvaise base, mauvais édifice ; cela vaut en architecture comme en aquariophilie. Donc, en résumé : ENSEMENCEZ CORRECTEMENT VOTRE BAC !