Votre panier est vide  Votre compte

maintenance

Le Conseil le plus important de tous pour débuter en récifal 

  • Par lbno
  • Le 06/05/2021

Le Conseil le plus important de tous pour débuter en récifal 

Image aquariologue 1

   Le débutant en aquariophilie d'eau de mer, bien souvent conseillé par des influenceurs payés pour orienter arbitrairement ses achats, a tendance à être entraîné à appréhender son projet récifal sur l'équipement de son futur aquarium. On lui présente certains matériels high tech comme les éléments fondamentaux d'un bac récifal. Puis, on le prépare déjà à accepter l'ajout de divers produits chimiques comme moyens indispensables de maintenance de l'aquarium marin. En vérité, l'usage de ces produits présentés comme vitaux, ne sert qu'à combler le manque de naturalité d'un système excessivement matérialiste. Le problème n'est pas le caractère high tech du matériel choisi - on a le droit d'aimer les beaux objets technologiques - mais l'absence de considération écosystémique. Dans cette optique, la Nature, qui est pourtant le principal moteur de la fonctionnalité "aquarium", est reléguée comme une notion de maintenance accessoire, voire même pas du tout présente en la conscience du débutant sous influence.

  Les récifalistes croyant pouvoir se passer de la Nature ou la dominer par la force technique et chimique, sont sans cesse confrontés à des problèmes qui font de leur pratique un labeur entrecoupé de brèves satisfactions aquariophiles caractérisées par des "pouces bleus" ou des "j'aime" sous les vidéos ou photos qu'ils publient sur les réseaux sociaux. Car oui, un aquarium récifal peut être très beau et pourtant en échec aquariophile ! Ce paradoxe est rendu possible grâce à un tas de matériels, de produits de supplémentation et de médication divers. L'aquarium ( en est-il encore un au sens conceptuel ? ) est alors en fait une belle entité sous perfusion et assistance artificielle  ! Maintenir durablement ce type de récifal dénaturalisé implique d'avoir un budget conséquent ! La grande majorité des récifalistes qui adoptent ce modèle de maintenance "aquariophile" ne tiennent pas le rythme sur la longueur. Sans cesse payer pour masquer un échec, se mentir à soi-même et aux autres, est aussi psychologiquement épuisant. 

   Alors, si vous n'avez pas l'intention de faire de votre aquarium un gouffre budgétaire et un objet de torture pour votre esprit, faites de la Nature un partenaire de votre projet récifal plutôt qu'un serviteur ou pire, un adversaire ! 

Vous pouvez aussi retrouver cet article résumé sous forme de vidéo-texte sur la chaîne youtube spécialement crée par Aquamicrofaune pour les débutants en récifal