méthodologie

  • Procédure précise et conseils pour démarrer un aquarium d’eau de mer

    • Le 18/10/2022

       Vous souhaitez vous lancer dans l'aquariophilie marine mais cela vous paraît a priori un peu compliqué. Le plus souvent, ce sont les informations diverses, variées et souvent contradictoires que vous pouvez trouver sur les réseaux sociaux. Cet article vise à mettre de l'ordre dans cette somme de conseils éparses et vous fournir un contenu optimisé proposant une méthodologie claire et précise.

    Note

       Nous traiterons ici uniquement de l'aquarium d'eau de mer récifal, c'est-dire destinée à maintenir des coraux vivants avec les poissons et autres espèces coralliennes. L'autre type d'aquarium marin est le fish-only. Comme son nom l'indique, il ne contient que des poissons et sa maintenance s'apparente fortement à celle d'un aquarium d'eau douce de gros cichlidés d'Amérique centrale par exemple, avec une puissante filtration mécanique et des changements d'eau massifs et fréquents. 

    L'emplacement de votre aquarium

       C'est le plus souvent dans le salon qu'est installé un bac récifal. Le plus important est de penser aux commodités, tant au confort visuel qu'au opérations d'entretien, comme notamment les changements d'eau qui nécessitent, sauf automatisation, un minimum de manutention. Prévoyez bien entendu l'alimentation électrique convenable et sécurisée et un meuble ou autre support suffisamment solide, car un bac en eau pèse très lourd ! Évitez de placer votre aquarium face à une fenêtre recevant plusieurs heures durant la lumière du jour directe et qui plus est les rayons du soleil en été, afin de ne pas favoriser le développement d'algues indésirables et ne pas surchauffer l'eau du bac en été.   

    Quel équipement acquérir pour débuter en aquarium récifal 

    • Un aquarium d’un volume correspondant au nombre de coraux et de poissons que vous souhaitez maintenir. ( comptez en moyenne 1 cm de poisson pour 2 à 4 litres d'eau tout en tenant compte aussi des besoins physiologiques des espèces, comme la territorialité ou l'espace de nage ) 
    • Un éclairage adapté  ( les rampes Led sont le meilleur choix actuel ; les distributeurs précisent à quel volume d'aquarium est destiné telle ou telle rampe. 
    • Une ou des pompe ( s ) de brassage selon le volume du bac ( prévoyez un débit total d'environ 10 ( méthode Jaubert ) à 30 fois le volume du bac ( Berlinois ou DSB )
    • Un chauffage d'aquarium ( prévoir en moyenne 0,5 watt à 1 watt par litre dans une pièce normalement chauffée en hiver ; voir les caractéristiques selon la marque du produit ) 
    • Un thermomètre flottant ou un thermomètre digital 
    • Un densimètre pour déterminer la salinité ( à aiguille, flottant ou électronique ) 
    • Un écumeur, si besoin, comme système d'épuration principal ou complémentaire, selon la méthode de maintenance choisie : Berlinoise, DSB ou Jaubert  
    • Quelques tests  ( notamment PH, KH, nitrates et phosphates ) 
    • Un osmoseur ( sauf si vous pouvez vous procurer facilement de l'eau osmosée en boutique ou souhaitez utliser de l'eau de source ) 
    • Un osmolateur pour compenser automatiquement l'évaporation et donc conserver toujours la même salinité dans le bac. ( cela peux se faire manuellement si on est assez disponible ! )Un système de refroidissement ( ventilateurs ou groupe froid ) si vous habitez une région particulièrement chaude pendant la saison estivale ( la T° d'un récifal ne doit pas dépasser les 30 °C ). 


    Comment installer et démarrer concrétement l'aquarium 

    1. Préparez la quantité d'eau salée nécessaire au remplissage de votre bac ( cela peut se faire dans une grande poubelle par exemple ou en plusieurs fois dans des seaux 
    2. Remplissez l'aquarium d'un tiers
    3. Déposez le sable sans le tasser ( choix de l'épaisseur du lit de sable : Moins de 3 cm, lit de sable décoratif  ; de 4 à 7 cm, habitat pour organismes fouisseurs ; 7 cm et plus, effets DSB ou Jaubert )
    4. Réalisez votre décor rocheux  (  Prévoyez environ 10 % du volume de l'aquarium en poids de pierres ) 
    5. Mettez en fonction le brassage et le chauffage 
    6. Laissez ainsi le bac un jour au minimum ( afin de laisser l'eau fraîchement préparée se rééquilibrer chimiquement.  
    7. Introduisez les souches d'ensemencement  ( Cela marque le véritable démarrage biologique de l'écosystème )
    8. Allumez l'éclairage ( éclairez dès le début une dizaine d'heures par jour, afin de provoquer la phase alguale de démarrage ) 


    Planning d'introduction des détritivores, coraux et poissons

    • Après un mois : Implantez des coraux mous "rustiques" ( coraux cuirs et discosomas par exemple ), des escargots algivores et des​​ escargots détritivores ( Nassarius )
    • Après une quinzaine de jours : Ajoutez des crevettes et des détritivores robustes comme les étoiles de mer ou des concombres de mer ( holothuries ) et les coraux mous un peu plus fragiles ( Zoanthus ) 
    • Après deux mois : Introduisez les poissons ( Privilégiez les ajouts de peu de poissons espacés dans le temps, par exemple toute les semaine )
    • Après trois mois : Installez si vous le souhaitez des coraux durs lps et certains sps 
    • Après au moins 4 mois : Ajoutez éventuellement des acropora et autres sps exigeants

    Conseils pour débuter :

       Consultez les fiches poisssons, coraux et autres invertébrés disponibles sur le net afin de bien choisir les animaux avant de les acquérir. Leurs besoins doivent correspondent le mieux possible aux caractéristiques de votre aquarium ( volume, paramètres physiques et chimiques, exigences de maintenance ) 

       Prenez soin d'acclimatez lentement les animaux avant de les installer dans le bac, notamment les échinodermes ( crevettes , etoiles de mer, oursin, etc. ) qui sont très sensibles aux changements d'environnement et de paramètres. 

       N'hésitez pas si besoin à poser des questions complémentaires aux professionnels spécialisés dans l'aquariophilie marine.