projet

  • Débutant en aquarium d'eau de mer récifal, le conseil décisif

    • Le 02/09/2021

    Accès direct vers la boutiqueAnti cyano compresse 1

    Débutant en aquariophilie récifale, le conseil décisif

     

        On peut être débutant en aquariophilie marine tout en étant expérimenté en aquariophilie d'eau douce ! On peut aussi être expérimenté dans la maintenance d'un bac d'eau de mer "fish-only", donc sans coraux vivants, sans être aquariologiquement  "armé" pour le récifal.

    Qu'est qu'un aquarium récifal ? 

       Le propre conceptuel d'un bac récifal est de maintenir des coraux et quelques autres invertébrés. Quand un débutant décide de "faire" du récifal, cela veut dire qu'il s'engage fondamentalement à maintenir vivants des coraux dans son bac et que le reste, par exemple les poissons, est accessoire ( ce qui ne veut pas dire négligeable ! ). De cette définition de l'aquarium récifal se définit un certain mode de maintenance aquariophile spécifique. 

    Qu'est-ce qui caractérise la maintenance d'un bac récifal ? 

       L'inertie de l'énorme masse océanique engendre une stabilité des paramètres et les coraux ont évolué avec cette caractéristique écologique. De fait, les organismes que nous maintenons habituellement dans nos bacs ne sont pas adaptés aux variations de paramètres. La maintenance d'un biotope récifal exige une maîtrise quasi parfaite des moyens de garder continuellement des paramètres physiques et chimiques stables. C'est vraiment sur ce point que la pratique de l'aquariophilie récifale se distingue des autres. La moindre variation brutale des paramètres engendrera un très fort stress chez les animaux hébergés, notamment sur les invertébrés et tout particulièrement sur les coraux. Une chute ou augmentation brutale de la température ou de la salinité, pour ne prendre que ces exemples, peut provoquer la mort en quelques jours, voire quelques heures, de colonies entières de coraux durs. Les coraux mous sont un peu plus tolérants et résistants mais la marge de tolérance reste tout de même étroite par rapport à des animaux d'eau douce, habitués aux variations paramétriques saisonnières ( mousson ou alternance sécheresse et inondations, par ex ). 

    Le conseil ultime au débutant en récifal

       Même si tout aquariophile surveille toujours plus ou moins l'état de son aquarium, le débutant en aquariophilie d'eau de mer doit avoir conscience que il devra le faire avec bien plus de sérieux dans le cas d'un récifal. Cela ne veut pas dire que sa gestion implique de toujours "travailler" dans son bac ( au contraire, c'est souvent mieux de ne pas trop en faire ! ) mais que l'esprit du récifaliste est toujours plus ou moins connecté avec, quoi qu'il fasse d'autre ; justement parce qu'il est conscient que les erreurs se payent souvent cash dans la maintenance des coraux ! On parle toujours du coup financier d'un bac récifal et pourtant il y a moyen de faire un tel aquarium sans que cela ne ne coûte très cher ; en revanche, il n'y a aucun moyen d'échapper à l'investissement mentale qu'implique la pratique récifale. Penser toujours à l'état et au bien être de son aquarium marin doit être un plaisir et non une contrainte, sinon mieux vaut ne jamais se lancer dans cette aventure.