règles

  • 5 règles élémentaires pour réussir un aquarium d'eau de mer récifal

    • Le 20/02/2022

    5 règles élémentaires pour réussir un aquarium d'eau de mer récifal
     

        On pourra vous conseiller le meilleur matériel ou je ne sais quel produit chimique "miraculeux", il est une donnée écologique dont on ne peut échapper quand on se lance dans l'aquariophilie d'eau de mer

    1, L'équilibre de l'aquarium repose entièrement sur la méiofaune épi-benthique et benthique ! 

       C'est cette "microfaune" si particulière, car elle ne vit pas en pleine eau comme celle qui est proposée dans le commerce aquariophile, mais vit exclusivement sur ou dans les substrats ( roches et sable notamment ). Cette catégorie d'organismes, faussement appelé microfaune dans le milieu récifaliste, est composée d'espèces mesurant pour la plupart moins de 0,5 mm. Appelée en vérité méiofaune, ces minuscules animaux sont des intermédiaires détritiques ( qui traitent les déchets ) entre la macrofaune ( crevettes, gammares, gros copépodes par exemple ) et les bactéries. Il faut donc retenir ceci : 

    2, Un aquarium récifal ne peut pas durablement fonctionner sans miéofaune ! 

       La méiofaune ne survit pas au transport émergé des pierres vivantes. C'est la raison pour laquelle, les aquariums d'eau de mer sont devenus des bacs à problème depuis que l'on fait voyager les roches sans eau. Même la meilleure des pierres importées d'Indonésie ou d'ailleurs aujourd'hui ne présente aucun intérêt en ce qui concerne l'apport de la méiofaune essentielle. Il en découle que :

    3, La méiofaune doit être obligatoirement introduite dans un aquarium récifal

       
    Autant il est très facile d'élever de la "microfaune" pélagique ( qui nage en pleine eau ) comme des copépodes ou des rotifères qui servent de nourritures vivantes aux poissons et autres zoophages, autant l'élevage de la meiofaune épibenthique et benthiques exige des compétences très spécifiques en écologie. C'est pourquoi les souches d'ensemencement Aquamicrofaune sont très demandées partout en Europe. Leur commercialisation hors de la communauté européenne est un peu plus compliqué juridiquement et logistiquement. 

    4, Aquamicrofaune est le seul professionnel capable de produire en masse de la méiofaune 

       Se passer d'ensemencer son aquarium marin avec les souches d'ensemencement Aquamicrofaune est déjà bien mal débuter en récifal. Il est probable que des pierres vivantes ou des supports de boutures de coraux apportent quelques espèces robustes de méiofaune mais il est certain que la biodiversité fera défaut. Un carence en méiofaune, pire une absence totale de méiofaune, conduira assurément à des problème de maintenance ; c'est écologiquement logique. 

    5, La biodiversité détritique est la clé d'un aquarium récifal équilibré, tout comme elle l'est dans la nature. Ne négligez surtout pas cette donnée écologique fondamentale ! Ensemencez votre bac avec les produits Aquamicrofaune