Votre panier est vide  Votre compte

remède

Les cyanobactéries en récifal, toujours le même problème !

  • Par lbno
  • Le 11/05/2018

Cyanobactéries en récifal, le remède miracle et radical d'Aquamicrofaune

Les discutions sur les causes de la prolifération des cyanobactéries en aquarium récifal n'en finissent pas ; on s'invente des causes chimiques et bien entendu, pulsions consuméristes oblige, on s'invente aussi des remèdes miracles allant de périlleuses manipulations des paramètres a l'utilisation de dangereux produits chimiques. On pourra discuter tant que l'on voudra du degré de dangerosité des remèdes chimiques du commerce aquariophile contre les cyanobactéries ( cela vaut aussi pour les algues ! ), il reste qu'en tant qu'aquariologue naturaliste je considère systématiquement et sans autre forme de procès comme dangereux écologiquement de verser dans son bac un produit visant l'extermination d'un organisme prétendument ciblé.

Traitement radical contre les cyanobactéries en récifal

En vérité, n'importe quel produit chimique visant l'extermination des cyanobactéries agira globalement de manière négative sur l'écosystème du bac. Pour commencer, les cyanobactéries sont des bactéries... Et je ne connais à ce jour aucun produit miracle qui serait capable de viser expressément les cyanobactéries sans éliminer en même temps les autres bactéries. Cela veut tout simplement dire que lutter contre les cyanobactéries à l'aide d'un antibiotique c'est assurément détruire le microbiote sur lequel doit reposer l'ensemble du système d'épuration biologique d'un aquarium récifal. Vous pouvez être certain qu'un remède éliminant en quelques jours, voire parfois en quelques heures, est un poison écologique pour votre aquarium.

Aquamicrofaune, connaît aussi des remèdes miracles contres les algues, les NO3 et les PO4

Je suis  écœuré quand j'entends des récifalistes témoigner publiquement de l'efficacité d'un produit miracle contre les cyano. Pour moi ces récifalistes sont aussi imbéciles et irresponsables que le jardinier qui s'émerveille de l'esthétisme de son jardin après usage d'un herbicide ! Oui, l'aquarium est assurément plus beau après disparition des cyanobactéries qui le polluaient visuellement et peut-être, dans certains cas, chimiquement... Mais il est mort cet aquarium, mort micro-biologiquement. La joie sera toujours de courte durée car quelques semaines plus tard ce sont les no3 ou les po4 qui vont poser problème; avec probablement le développement massif d'algues filamenteuses ou autres algues envahissantes. Il s'agit là d'une terrible et implacable logique écologique. Le récifaliste utilisera là aussi un remède miracle contre les nitrates et les phosphates et un autre contre les algues qui étouffent ses coraux. Une succession de remèdes miracles telle est cette étrange pratique aquariophile écologiquement inconsciente.

Les cyanobactéries remises à leur place par le traitement aquariophile Aquamicrofaune

Les cyanobactéries sont toujours présentes dans un bac écologiquement équilibré mais elles sont invisibles. Pourquoi ? Et bien parce qu'elle vont partie de l'écosystème et parce qu'elles ne deviennent visibles et posent problème que quand elles prennent la place exclusive d'autres micro-organismes avec qui elles partagent normalement la niche écologique. Dans un bac équilibré chaque organisme doit être à sa place et jouer le rôle biologique "ordonné" par la Nature. Si la Nature n'est plus présente dans un bac alors c'est la technologie et l'arsenal chimique qui doit obligatoirement la remplacer. Mais aucun des ces moyens artificiels ne sait se transformer en micro-organismes écologiquement concurent des cyanobactéries ! 

Le remède ultime anti-cyano, l'incroyable révélation d'Aquamicrofaune

Fautes de remède biologique on extermine chimiquement les cyanobactéries ! Seulement nos aquariums ne sont pas des cuves de laboratoires et la plupart des récifalistes ne sont pas des scientifiques. Pourtant, ils sont nombreux ces derniers temps les récifalistes qui se prennent pour des scientifiques et ne sont en fait que de vulgaires apprentis sorciers à la solde des industriels qui les manipulent à souhait à coup de publicités sur le net ou dans les salons aquariophiles ! À cause de ces aquariophiles écologiquement inconscients se succèdent sur le marché des produits et traitements miracles censés être toujours plus performants, contre les cyanobactéries...en fait contre tout les problèmes de maintenance. La vérité est que l'on entend de plus en plus parler de grave problème de cyanobactéries en récifal ! Pourquoi ? Parce qu'il n'y a qu'un seul remède "miracle" contre les cyanobactéries, c'est de maintenir un bac écologiquement équilibré avec de la vraie microfaune et des vraies bactéries et on ne peut pas dire que ce principe fait partie de la pratique aquariophile médiatiquement dominante !