Votre panier est vide  Votre compte

solution cyanobactéries aquarium

Un produit anti-cyano pour récifal vraiment efficace !

  • Par lbno
  • Le 22/07/2019

   Un produit anti-cyano pour récifal vraiment efficace

 

   Je reste véritablement surpris du nombre important de récifalistes témoignant du problème de cyanobactéries sur les réseaux sociaux ! Alors, au risque de me répéter, c'est encore une fois de ce sujet que je vais traiter aujourd'hui.

Les cyanos en récifal, un problème de méthode aquariophile

  Tous les anciens aquariophiles d'eau de mer peuvent affirmer que les cyanobactéries en aquarium récifal sont devenues un problème de plus en plus récurrent et grave au fur et à mesure que les bacs se sont "artificialisés" ( surécumage, sur-filtration, sur-supplémentation, affaiblissement de la micro-biodiversité ). Les cyanobactéries ont bien entendu toujours fait partie de l'écosystème d'un aquarium, comme dans la nature, mais avant que l'on dénature la maintenance aquariophile les "cyanos" ne posaient que rarement un problème tant elles restaient localisées à quelques zones caractérisées ( brassage, sédimentation, etc ) du biotope du bac. Il suffisait alors de siphonner régulièrement leur biofilm pour les affaiblir et contrarier leur développement éventuel. Aujourd'hui, dans les récifaux aseptisés ( faible qualitativement et/ou quantitativement en micro-organismes détritivores ( microfaune ) et en décomposeurs ( bactéries ) les cyanobactéries sont capables de coloniser le décor entier et la biocénose sessile ( coraux et autres invertébrés et végétaux fixés ) d'un aquarium récifal en quelques jours seulement.

Cyanobactéries en récifal... Même cause, même effet. 

   Les facteurs physiques et chimiques susceptibles de déclencher l'apparition des "cyanos" en récifal sont toujours les mêmes qu'hier sauf qu'aujourd'hui les bacs sont dépourvus des agents limitants censés contrarier le développement des cyanobactéries. Les discussions sur les réseaux sociaux portent sur la dynamique de développement des "cyano" et sur les moyens de traitements anti-cyano mais rarement sur les conditions écologiques qui favorisent biologiquement les cyanobactéries. Autrement dit, on se contente indéfiniment de constater un symptôme ( le développement des cyanobactéries ) et de proposer un moyen de traitement du symptôme. Pire, on juge  de l'efficacité d'un traitement anti-cyanos à sa rapidité à éliminer le symptôme. C'est ainsi que l'on peut lire sur les réseaux sociaux ce genre d'avis écologiquement stupide : " J'ai utilisé le produit x et en 3 jours les "cyanos" avaient entièrement disparus de mon bac ! Ce produit anti-cyano pour récifal est vraiment très efficace". En vérité, le produit anti-cyano si efficace en question a effectivement exterminé le biofilm des cyanobactéries ( le symptôme ) mais il n'a en aucun cas soigner le mal à sa racine ! La preuve est que dans la très grande majorité des cas le problème de cyanobactéries va se présenter à nouveau dans les quelques semaines ou mois suivant. Sans compter que ce traitement de choc anti-cyanos aura presque à coup sûr perturber écologiquement le bac est provoquer des problèmes de maintenance que le récifaliste ne pensera pas à rapprocher des effets du produit introduit auparavant ( blanchiment et/ou nécroses des coraux, affaiblissement qualitatif du périphyton, raréfaction de la microfaune...).

Anti-cyano efficace en récifal et logique écosystémique

   Comme je le présentais j'ai l'impression de me répéter... Comme bien d'autres problèmes de maintenance en aquarium récifal celui des cyanobactéries est lié à une problématique plus global de la dynamique écosystémique d'un bac. Comme en écologie des milieux subaquatiques naturels on constate que les cyanobactéries en aquarium apparaissent massivement quand l'écosystème est affaibli au niveau de sa population micro-organique. Il reste encore beaucoup de travail pour comprendre parfaitement le mécanisme cause-effet qui relie le problème cyanobactéries et l'état des populations de microfaune et autres micro-organismes. Mais même en l'état imparfait de nos connaissances théoriques nous pouvons nous appuyer sur nos expériences empiriques en aquariologie pour affirmer que le meilleur moyen de prévenir ou de traiter le problème des "cyanos" en récifal ou en aquarium d'eau de mer en général est d'y maintenir ou d'introduire de la biodiversité micro-organique : 

ANTI-CYANOBACTÉRIES POUR RÉCIFAL

Image boutique 1