Votre panier est vide  Votre compte

Traitement cyanobactéries

La méthode sucre et les cyanobactéries, une légende de grands-mères récifalistes

  • Par lbno
  • Le 04/05/2019

  La méthode sucre et les cyanobactéries, une légende de grands-mères récifalistes

 

  Bien que cela ne fonctionne pas à tous les coups on peut considérer que dans 95 % des cas l'ensemencement ou le ré-ensemencement d'un aquarium d'eau de mer, récifal ou fish-only, est la solution naturelle la plus efficace pour se débarrasser des cyanobactéries. Non seulement cette méthode écologique de traitement des "cyano" en aquarium est très efficace mais elle est aussi beaucoup moins risquée ( pas risquée du tout en fait ) que les remèdes de "grands-mères" récifalistes, comme par exemple la "méthode sucre". Cette dernière, certes infiniment préférable à l'usage de traitements chimiques radicaux qui affectent profondément et durablement l'équilibre écosystémique du bac, n'est, au regard d'un écologue, fondée sur rien de scientifiquement sérieux. 

   Il est bien évident que si la méthode sucre était réellement efficace contre les cyanobactéries il y a bien longtemps que les écologues déverseraient des litres de sirop dans les plans d'eau infestés ! La méthode sucre ( ou autre méthode d'ajout de carbone ) est au problème de cyanobactéries ce que le grog au rhum est à l'état grippal ! On se sent énergiquement boosté après la prise du "remède" mais si l'état grippal est véritablement symptomatique d'une maladie infectieuse aiguë on sera bien obligé d'aller consulter le médecin au final. C'est vraiment ce qui se passe avec la méthode sucre. En boostant la population bactérienne dans l'aquarium par l'ajout de carbone on donne un gros coup de fouet dans le processus de dégradation de la matière organique à son stade finale ( minéralisation ) et de fait on réduit la quantité d'éléments disponibles pour tous les autres micro-organismes précédents les bactéries sur la chaîne détritive et les cyanobactéries...  

    ...Seulement il va bien falloir à un moment stopper le traitement au sucre... et là, dans la grande majorité des cas les cyanobactéries réapparaissent logiquement. Bien souvent les aquariophiles qui vantent publiquement l'efficacité de la méthode sucre évitent de témoigner de cet échec, comme si ils avaient honte d'avoir cru à ce remède de grands-mères. Parfois les aquariophiles sont prêts à faire appel à la pensée magique pour s'auto-persuader et persuader les autres qu'ils ont raison. Ainsi, s'est développé sur les réseaux sociaux la légende de la méthode sucre contre les cyanobactéries.   

  La méthode sucre est indéniablement efficace pour faire baisser un taux de no3 trop élevé ( cela s'explique scientifiquement ) mais lier la présence excessive de cyanobactéries dans un aquarium récifal au seul excès de nitrates c'est faire un raccourci biologique et écologique absolument irrationnel. Les causes de développement de cyanobactéries dans un écosystème sont tellement difficiles à définir qu'à moins de conduire une mission scientifique d'étude sur le sujet, il est plus simple et pertinent pour l'aquariophile de se contenter d'appliquer le meilleur remède possible contre les cyanobactéries en aquariophilie d'eau de mer... Et ce remède c'est incontestablement, du point de vue rationnel, d'ajouter de la microfaune et des bonnes bactéries pour rétablir l'équilibre micro-biologique de l'écosystème !   

Si vous souhaitez en savoir plus sur le contenu de cet article :Conseils aquariophiles gratuits personnalisés