Votre panier est vide  Votre compte

Créer un récifal méthode DSB pour pas cher et facilement

Comment faire un récifal méthode DSB très simplement et pour un moindre coût

101 17

   Voulez-vous créer un aquarium de mer avec un budget restreint au minimum possible ? Je vous propose un exemple de récifal mise en place il y plus de cinq ans et qui fonctionne parfaitement. Je vais donc vous décrire ce qui compose véritablement cet aquarium sans traiter de la manière dont il est agencé au niveau de l'aquascape ; chacun est libre de créer le décor qu'il souhaite, bien qu'à mon avis il soit intéressant de s'inspirer du milieu naturel. Pour ce faire, l'idéal est de visionner des vidéos mise en ligne, sur YouTube par exemple, par des plongeurs ( Cherchez par ex "plongée sur le récif indonésien" ). En ce qui concerne de l'aquarium récifal en question, il s'agit de la reproduction d'une patate corallienne telle que l'on peut en trouver entre la pente interne des récifs et le fond sablonneux des lagons

Le matériel et les matériaux :

- 1 cuve de 240 litres bruts ( 120 * 50 * 40 )

- 1 rampe d'éclairage 120 cm équipée de 4 tubes T5 de 54 watts ( 2 * 10000 k et 2*20000 k ) ( Premier prix ! )

- 1 petit filtre interne genre "Fluval 3 plus" garni de perlon changé une fois par semaine minimum. Parfois du charbon est ajouté pendant une semaine pour capturer d'eventuels résidus non dégrable bactériologiquement ( phénols par ex ).

- 2 pompes de brassage à ventouses, 3000l/heures chacune, de marque chinoise ( environ 10 euros la pompe ! ). Celles avec une grosse ventouse unique "collent" parfaitement et ne se décollent pas facilement. Vous pouvez les choisir avec des aimants, mais c'est plus cher. 

- 1 chauffage 150 watts

- 1 densimètre ( à aiguille en ce qui me concerne ; moins de 6 euros ) et un thermomètre à ventouse ( 2 euros environ )

- 80 kg de sable de chantier à enduire ( non traité et sans additif ) de granulométrie 0 /2 (  0,09 €/kg ! )

- 20 kg de sable de chantier de granulométrie 0/2 + 1 cm de sable plus grossier 2/4 ou 2/5 sur le dessus

- 20 kg de roches coralliennes mortes ( 1 euro/kg ! )

La préparation :

- Préparez votre eau de mer synthétique dans un poubelle propre ou un autre récipient ( la mettre à température et à la bonne densité ). Si vous ne disposez de contenant adapté, vous pouvez vous y prendre en plusieurs fois et compléter progressivement l'aquarium.

- Lavez les roches coraliennes mortes au karcher ( c'est un peu de travail )

- Lavez le sable de chantier ( c'est encore plus de travail ! ). Sinon pour environ 190 euros de plus on trouve du sable "spécial récifal" tout propre.  

La mise en place

- Remplissez l'aquarium d'un tiers avec l'eau de mer préparée 

- Déposez le sable fin de chantier en veillant à ce qu'il ne se tasse pas sans s'imprégner d'eau ; c'est la clé pour éviter le colmatage avant que la faune benthique ( les vers en particulier ) ne soient en nombre suffisant pour le remuer naturellement. 

- Déposez par dessus le sable plus grossier ( préalablement rincé ou non selon votre appréciation )

- Construisez votre décor rocheux directement sur le sable sans y enfoncer les pierres. Il faut impérativement éviter un enchevêtrement massive de roches qui créerait des zones mortes où le courant d'eau ne circule pas. Veillez à laisser une zone de sable libre de roches à l'avant, à l'arrière et sur les côtés de votre patate rocheuse. 

- Finissez de remplir l'aquarium, installer le chauffage et le petit filtre interne disposé dans un angle.

- Installez les pompes de brassage : Disposez une pompe au milieu et à mi-hauteur de chaque vitre latérale. Elles sont orientées de façon que le flux de l'une vient rebondir sur le milieu de la vitre arrière et celui de l'autre sur la vitre avant. Le courant doit surtout animer énergiquement la surface et s'affaiblir au fur et à mesure qu'il descend vers la sable ; les grains de ce dernier ne doivent pas rouler !

- Encemencez votre bac en bactéries et microfaune ( Très important, pour ne pas dire déterminant ! )

- Un mois minimum s'écoulera avant de peupler votre récifal en coraux mous. Ces derniers vont venir concurrencer les algues qui n'auront pas manqué de déjà coloniser votre bac. C'est aussi le moment d'ajouter des escargots alguivores ( asteas, trochus, turbos... ). Les détritivores proprement dits, comme les crevettes ou les oursins par exemple, très sensibles au variations de paramètres doivent être introduits par prudence seulement après deux mois de maturation du bac. 

- Vous attendrez un mois de plus ( deux c'est encore mieux ) avant d'acquérir vos premiers poissons. Vous devez peupler progressivement afin de laisser l'écosystème apprendre à "digérer" toujours un peu plus de matière organique et autres polluants. Un DSB est un système d'épuration vivant et naturelle qui ne dipose pas de bouton de réglage. Laisser le temps au monde des petites bêtes de s'adapter en effectif selon la somme de "travail" que lui impose votre récifal

- Les éventuels coraux durs ne seront introduits qu'après au mons 3 mois de maturation de l'aquarium. 

Le nombre de coraux et poissons pour un tel bac récifal  :

Une vingtaine de boutures de coraux peuvent sans problème peupler votre récif ; certains coraux se développent en exemplaires uniques ; d'autres forment des colonies ; il vous faut donc vous renseigner sur leur besoin en terme d'espace et les placer de manière réfléchie. 

Concernant les poissons, vous pouvez vous baser sur ce principe : 1 cm de poisson sans la queue pour 3 litres d'eau net ( moyenne basée sur une proposition du Professeur Jaubert ) Compte tenu du volume et des mesures de cet aquarium ( 240 litres bruts ) il est préférable de choisir des poissons coralliens de petites tailles adultes ( 8 -12 cms de la tête à la queue ). 

Pour info mon récifal mature supporte sans aucun problème une surpopulation certaine : voir : https://www.youtube.com/watch?v=F2BaJ6CqJVM

L'entretien de l'aquarium : Voir l'article : L'entretien d'un aquarium d'eau de mer récifal, quel labeur

 

 

Halte copyright ! Ne dites pas que vous ne le saviez pas !