Votre panier est vide  Votre compte

aquarium récifal

La clé de la réussite de l'aquarium récifal, l'ensemencement micro-biologique

  • Par lbno
  • Le 23/05/2018

La clé de la réussite de l'aquarium récifal, l'ensemencement micro-biologique

 

    Trop longtemps négligé ces dernières années l'importance du travail d'épuration biologique par la microfaune et les bactéries a été à nouveau mis en avant par Aquamicrofaune. À partir des années 2000 environ s'est développée une communauté de récifalistes totalement désintéressés ou presque de l'aspect écologique d'un aquarium d'eau de mer. À l'image du modèle agricole intensif visant à s'affranchir des principes écologiques à coup de matériel agricole high tech et d'intrants chimiques, ces récifalistes ont adopté un mode maintenance "usine à gaz" axé sur l'usage d'écumeur sur-puissant et l'aseptisation micro-biologique de leurs bacs.

Cyanobactéries et d'algues, nécrose et blanchiment et crashs en récifal, arrêtons les frais  !    

Comme en agriculture intensive cette irresponsabilité écologique à conduit à l'émergence de problème de maintenance récurrents comme l'explosion d'algues indésirables et de cyanobactéries dans des aquariums pourtant apparemment parfaits au niveau des paramètres chimiques. On peut aussi constater un nombre effrayant de nécroses ou blanchiment des coraux et de crashs de bacs récifaux qui semblent pourtant pas trop mal fonctionner les 2 ou 3 premières années. Néanmoins, tout comme il y a encore aujourd'hui des agriculteurs qui posent fièrement devant leur champs de culture il y a encore des irresponsables et inconscients pour prôner sur les réseaux sociaux ce type de maintenance ! Il est temps de définitivement tourner cette page aquariophile consumériste et dénaturée, peu glorieuse sur le plan écologique.

Un récifal réussi est naturellement un récifal micro-biologiquement ensemencé

Nous l'avons souvent rappeler sur ce site, reconstituer le plus fidèlement possible un écosystème aquatique fonctionnant sur les grands principes écologiques est le but de la pratique aquariophile. Le traitement des déchets sur les récifs sauvages reposant sur des agents biologiques, en l'occurrence les micro-détritivores et micro-décomposeurs, il est du point de vue aquariophile absolument illogique de ne pas respecter en récifal ce Principe naturel essentiel ; d'autant plus qu'un aquarium d'eau de mer possédant une population de qualité de microfaune et bactéries fonctionne bien mieux, et de loin, qu'un récifal usine à gaz aseptisé.   

Conclusion

Vous voulez la clé de la réussite d'un récifal ? Rien de plus simple : Ensemencer biologiquement votre bac avec des bactéries vivantes et fraîches et de la vraie microfaune. Il y bien entendu bien d'autres facteurs déterminants dans la réussite d'un récifal ; mais sans les bonnes bactéries utiles et la véritables microfaune un récifal ne pourra jamais fonctionner correctement, du moins pas à moyen ou long terme. Rien de bien compliqué pour offrir l'essentiel écologique à votre aquarium d'eau de mer ; cela se résume à ces 3 souches d'ensemencement biologique 100% naturel ( ou "bio" comme on dit aujourd'hui ) : 

101 0507   101 0492   101 0516