Votre panier est vide  Votre compte

Je ne suis pas un aquariophile consumériste irresponsable !

Je ne suis pas un aquariophile consumériste irresponsable !

 

   Des "défenseurs des animaux" désignent les aquariophiles comme destructeurs de la faune de certains milieux aquatiques marins et dulcicoles. Ces "écolos" font pression sur les décideurs afin que des lois toujours plus contraignantes empêchent l'expression de notre passion ; leur objectif idéaliste étant l'interdiction pure et simple de l'aquariophilie... Mais de quelle aquariophilie parlent-ils ces écolos politisés ? Certainement pas de l'Aquariophilie que j'aime ! L'Aquariophilie que j'aime, celle des naturalistes, est par essence et principe l'expression d'une conscience écologique authentique. Malheureusement c'est aussi l'aquariophilie qui se fait médiatiquement la plus discrète, laissant ainsi s'exprimer sans retenue une pseudo aquariophilie consumériste de masse que je suis le premier à écologiquement condamner sur le blog d'Aquamicrofaune. Il est temps que nous, Aquariophiles authentiques, marquons publiquement notre existence afin que les décideurs ne se fassent pas pour seule idée de notre discipline celle que les inquisiteurs écolos incapables de discernement leur imposent politiquement.

Voici ci-dessous le texte de la pétition publiée par Aquamicrofaune ; si vous souhaitez la signer c'est ici : http://jesigne.fr/je-ne-suis-pas-un-aquariophile-consumeriste-irresponsable#​

 

Nous ne sommes pas les aquariophiles que l'on accuse !

Certains militants écologistes nous accusent, nous les aquariophiles, d'être responsables de la destruction de la diversité de la faune et de la flore des océans et des rivières. Les plus extrémistes d'entre-eux réclament devant les autorités l'interdiction pure et simple de la pratique aquariophile, qu'elle soit d'eau de mer ou d'eau douce. Même si leur procédure inquisitoire et radicale n'a pas beaucoup de chance d'aboutir elle est susceptible d'engendrer des décisions administratives et juridiques sanctionnant globalement l'aquariophilie. Or, il est de notre responsabilité morale de démontrer aux décideurs qui nous sommes véritablement.

Nous ne représentons pas "L'aquariophilie" consumériste :

L'aquariophilie consumériste est constituée de consommateurs qui appréhendent l'aquarium comme un vulgaire tableau animé d'objets vivants "jetables". Cette forme de pratique aquariophile a pour facteurs dynamiques et limitants l'attractivité esthétique de l'offre, son originalité et le rapport coût/budget. Les pratiquants de cette "aquariophilie" à vocation vulgairement distrayante et esthétique n'expriment ni ne démontrent dans leur pratique le moindre intérêt écologique et naturaliste. Il s'agit finalement d'une version dévoyée de l'Aquariophilie authentique !

Nous pratiquons l'Aquariophilie authentique :

Notre Aquariophile est depuis ses origines l'expression d'une passion naturaliste. Nous considérons l'aquarium comme un moyen d'observation des écosystèmes aquatiques et un outil "éco-pédagogique". Il va s'en dire que les animaux et les végétaux maintenus dans de ce cadre pratique sont pour leurs propriétaires aussi précieux que la Nature dans son ensemble. Les facteurs dynamiques et limitants de cette Aquariophilie authentique sont la possibilité de reconstituer le plus fidèlement possible des écosystèmes aquatiques et d'assurer leur viabilité. L'acte de consommation est alors réduit à sa stricte nécessité et le remplacement d'un animal ou d'un végétal morts prématurément est "éco-logiquement" entendu comme un échec et non comme un acte distrayant.

Mesdames et messieurs les décideurs :

Maintenant que vous savez qui nous sommes vous ne pouvez continuer de nous "mettre dans le même panier" que les aquariophiles consuméristes dont nous condamnons nous-même régulièrement la pratique ( notamment sur le blog d'Aquamicrofaune) ;  leur impact sur l'environnement aquatique est sans commune mesure avec le nôtre. L'Aquariophilie authentique est irréductible à l'aquariophilie consumériste. Vous décideurs devez raisonnablement distinguer notre pratique naturaliste de l'autre, consumériste. Nous sommes, soyez-en assurez, dans le camps des protecteurs de la Nature et notre pratique aquariophile "éco-consciente" en témoigne !

Date de dernière mise à jour : 24/09/2019