Votre panier est vide  Votre compte

La microfaune en aquarium d'eau douce

Les plantes utiles pour démarrer un aquarium d'eau douce ou un bassin

Les plantes utiles pour démarrer un aquarium d'eau douce ou un bassin

101 0498

   Dès la mise en eau d'un aquarium d'eau douce ou d'un bassin l'aquariophile doit avoir en tête l'élimination ou le recyclage des élements minéralisés par les bactéries au cours des cycles bio-géo-chimique, comme le cycle de l'azote et le cycle des phosphates. Dans un écoystème aquatique les végétaux sont les consommateurs naturels des éléments comme les nitrates et les phosphates résultant du cycle de traitement des déchets par les micro-organismes. Les végétaux peuvent être des plantes ou des algues.

Les végétaux, agents biologiques indispensables à l'écosystème d'un aquarium ou d'un bassin 

   En général, dans les biotopes dulcicoles ( d'eau douce ), les algues principales sont microscopiques ( phénomène d'eau verte ), filamenteuses ou encore "pinceaux". À la différence des plantes qui doivent être volontairement introduites dans l'aquarium ou le bassin, les algues sont capables d'arriver toutes seules dans le bac, sous forme de spores invisibles véhiculée par l'eau, une pierre, une racine de bois, etc. Dans un aquarium ou un bassin écologiquement équilibré les végétaux, en tant que producteurs primaires, participent du recyclage des nutriments. La présence de ces végétaux est écologiquement indispensable et en l'absence de plantes ces végétaux ne pourront être que des algues... à moins de les exterminer à coup de produits chimiques anti-algues ( ce qui est un constat d'échec pour tout aquariophile authentique ! ).

Des algues ou des plantes pour l'aquarium d'eau douce ou le bassin, il faut choisir ! 

   Donc, pour faire simple, dans un aquarium d'eau douce ou un bassin c'est soit des plantes soit des algues ! Dans les biotopes pauvres en plantes, comme les biotopes lacustres africains par exemple, les algues sont broutées au fur et à mesure de leur développement par des poissons spécialisés ( les Mbunas notamment ). Ces poissons brouteurs algivores n'existent pas dans la plupart des aquariums ou les bassins. Les poissons algivores que l'on ajoute dans les bacs tropicaux s'habituent tous bien vite à la nourriture industrielle offerte aux autres poissons et leur consommation réelle d'algues et bien trop faible pour enrayer un envahissement d'algues qui serait dû à un excès de nutriments associé à l'absence de plantes et en particulier de plantes à croissance rapide. De toute façon, une accumulation excessive de nutriments conduira à l'explosion d'algues flottantes microscopiques et à l'eutrophisation fatale de l'écosystème.

Les plantes à croissance rapide, les concurrentes naturelles des algues en aquarium ou bassin

  Les plantes à croissance rapide sont incontestablement les meilleures concurrentes des algues dans la course à la consommation des nutriments. En tant qu'aquariologue, je n'ai jamais vu un aquarium ou un bassin bien pourvu en plantes à croissance rapide en bonne santé souffrir d'un problème d'algues. Pourtant, si les aquariophiles pensent bien souvent à introduire des bactéries dans leur aquariums ou bassins au démarrage, ils oublient la plupart du temps d'y introduire dès le départ des plantes à croissance rapide, avant que les nutriments ne s'accumulent et qu'ils soit difficile de les extraire sans résines chimiques ou changements d'eau massifs qui perturbent encore plus le jeune écosystème et retardent sa stabilisation. 

Les plantes flottantes, plus faciles à introduire dans un aquarium ou un bassin au démarrage 

   Si Aquamicrofaune a choisi de remplir le seau de son kit d'ensemencement biologique pour aquarium d'eau douce et bassin de plantes flottantes, c'est parce que ces dernières puissent les nutriments directement dans la colonne d'eau et ne nécessitent donc pas d'être enracinées dans un sol enrichi. Donc, l'aquariophile n'a tout simplement qu'à ouvrir le seau et verser son contenu dans son aquarium ou bassin et la nature fera le reste ; les lentilles d'eau Lemna minor  ( énormes consommatrices de nitrates ! ) vont s'installer en surface tandis que les Egéria Densa ( énormes consommatrices de phosphates ! ) vont s'immerger pour occuper la colonne d'eau, en partie médiane généralement, et parfois au fond où elles font former un enchevêtrement constituant une niche écologique nourricière et protectrice pour la microfaune, notamment en bassin où la pression prédatrice piscicole est normalement moins forte qu'en aquarium ( rapport prédateurs/proies/espace ). De plus, ces deux espèces de plantes se plaisent autant en milieu tropical qu'en milieu tempéré. 

Certains vont reprocher aux plantes à croissance rapide de justement pousser trop vite et être envahissantes... Il faut au contraire sans réjouir du point de vue écologique car en retirant régulièrement le surplus de végétaux produit on extrait du même coup les nutriments qui ont servi à fabriquer leur tissu. 

Conclusion 

Bactéries vivantes et fraîches + plantes flottantes à croissance rapide = le kit d'ensemencement idéal et et optimal pour démarrer un aquarium d'eau douce ou un bassin